Two Firsts: Bertha Wilson and Claire L’Heureux-Dubé at the Supreme Court of Canada

Two Firsts: Bertha Wilson and Claire L’Heureux-Dubé at the Supreme Court of Canada

Constance Backhouse

Mars 2019

Second Story Press

ISBN: 9781772600933

 

Résumé (dans la langue de publication) :

Bertha Wilson and Claire L’Heureux-Dubé were the first women judges on the Supreme Court of Canada. Their 1980s judicial appointments delighted feminists and shocked the legal establishment. Polar opposites in background and temperament, the two faced many identical challenges. 

Constance Backhouse’s compelling narrative explores the sexist roadblocks they faced in education, law practice, and on the courts. She profiles their different ways of coping, their landmark decisions for women’s rights, and their less stellar records on race. To explore the lives and careers of these two path-breaking women is to venture into a world of legal sexism from a past era. The question becomes, how much of that sexism has been relegated to the bins of history, and how much continues?

Cliquez ici pour visiter le site web de l'éditeur

 

Domaines:

À propos de l’auteur:

Constance Backhouse est professeure éminente de l’Université d’Ottawa et titulaire d’une chaire de recherche de l’Université d’Ottawa. Elle enseigne dans les domaines du droit pénal, des droits humains, de l’histoire du droit ainsi que de la femme et du droit. Elle est coauteure, avec sa sœur, l’honorable juge Nancy L. Backhouse, de l’ouvrage The Heiress versus the Establishment: Mrs. Campbell’s Campaign for Legal Justice, Vancouver, UBC Press, 2004, désigné par le magazine Literary Review of Canada, pour l’année 2004, comme l’un des cinq « livres susceptibles de devenir des classiques en leur genre ». Le magazine The Beaver l’a aussi retenu parmi les titres de son « Book Club » en 2005. Professeure Backhouse est également l’auteure de Colour-Coded: A Legal History of Racism in Canada, 1900-1950, Toronto, U of T Press, 1999, qui lui a valu en 2002 le prix Joseph Brant de la Société historique de l’Ontario pour « le meilleur livre sur l’histoire multiculturelle publié au cours des trois dernières années ». Son livre, Petticoats and Prejudice: Women and the Law in Nineteenth-Century Canada, Toronto, Women’s Press, 1991, lui a valu en 1992 le prix Willard Hurst d’histoire juridique américaine de la Law and Society Association. Un autre de ses livres, Challenging Times: The Women’s Movement in Canada and the United States, Montréal et Kingston, McGill-Queen’s U. Press, un ouvrage codirigé avec David H. Flaherty, a été désigné « livre exceptionnel sur le sujet des droits humains aux États-Unis » par Gustavus Myers du Center for the Study of Human Rights in the U.S. en 1993.

Cliquez ici pour visiter sa page web de la Faculté.

Haut de page