À propos

À propos de la Chaire

Fondation de la Chaire

En 2005, Shirley E. Greenberg, avocate à la retraite et ancienne étudiante en droit, promotion 1976, a fait un don exceptionnel afin d’appuyer des activités relatives aux femmes et à la profession juridique, dotant ainsi de façon permanente la Chaire Shirley E. Greenberg sur les femmes et la profession juridique pour la Section de common law de la Faculté de droit. Depuis 2002 déjà, Shirley E. Greenberg versait chaque année une contribution afin d’appuyer l’étude de questions juridiques importantes pour les femmes. Depuis 2005, grâce à ce don très généreux, la Chaire Greenberg est à présent établie de façon permanente à la Faculté de droit.

Rôle de la Chaire

La Chaire Shirley E. Greenberg sera attribuée à des professeures de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Elle est destinée en particulier aux membres du corps professoral qualifiés qui œuvrent à propos de questions féministes. La titulaire collabore avec un vaste groupe d’universitaires féministes qui se consacrent à l’égalité des femmes par le truchement du droit, afin d’inciter les femmes à embrasser la profession juridique, de former des professionnelles et professionnels du droit à fournir des services aux femmes, de favoriser les échanges et les relations entre les étudiantes en droit et les femmes œuvrant dans la profession juridique et ce, pour que la réforme du droit et la recherche juridique bénéficient davantage aux femmes aussi bien en qualité de clientes que d’avocates.

Titulaires

2002-2005 : Professeure Elizabeth Sheehy

2005-2007 : Professeure Sanda Rodgers

2007-2011 : Professeure Martha Jackman

2011-2013 : Professeure Rosemary Cairns Way

2013-2016 : Professeure Elizabeth Sheehy

Titulaire actuel : Professeure Angela Cameron

Shirley E. Greenberg

Shirley E. Greenberg

Shirley Greenberg a été sur la ligne de front du mouvement canadien en faveur des femmes pendant presque toute sa vie adulte. Elle a contribué à mettre sur pied le Ottawa Women's Centre, lequel a donné naissance au Rape Crisis Centre, au Women's Career Counselling Centre et à la Interval House, un foyer d'accueil d'urgence pour les femmes victimes de violence. Par la suite, cette mère de trois enfants a entrepris des études en droit à l'Université d'Ottawa dans les années 1970.

Après l'obtention de sa licence en droit, madame Greenberg a fondé le premier cabinet juridique à Ottawa composé entièrement d’avocates. Plusieurs avocates qui sont aujourd'hui parmi les meilleures en Ontario ont commencé leur carrière dans l'étude de Shirley Greenberg.

Tout au long de sa carrière elle a cherché à éliminer la discrimination systémique contre les femmes dans les lois et les documents juridiques. Mme Greenberg est aujourd'hui à la retraite, mais elle demeure tout aussi engagée à travailler à l'amélioration du sort des femmes.

Elle a donné son nom au Centre de santé de la femme Shirley E. Greenberg, du campus Riverside de l'Hôpital d'Ottawa, un établissement qui se spécialise en gynécologie et en dépistage du cancer et qui s'intéresse au bien-être des femmes d'âge mûr.

Haut de page