Stewart Elgie

Carte électronique

Stewart Elgie
Professeur titulaire

L.S.M.
B.A. (Duke, U.W.O.)
LL.B. (U.W.O.)
LL.M. (Harv.)

Room : 57, rue Louis Pasteur, pièce 353
Bureau : 613-562-5800 poste 2525
Bureau : 613-562-5124
Courriel professionnel : Stewart.Elgie@uOttawa.ca

Stewart Elgie

Biographie

Professeur Stewart Elgie est un spécialiste du droit et des politiques pour la protection de l’environnement et des ressources naturelles. Il est aussi directeur associé de l’Institut de l’environnement de l’Université d’Ottawa.

Professeur Elgie est le fondateur de l’organisme Sierra Legal Defence Fund [maintenant Ecojustice], le plus important organisme d’intérêt public du Canada en matière du droit de l’environnement; il en a été l’avocat dirigeant de 1992 à 2001. À ce titre, il a conseillé plus de 100 groupes environnementaux, communautaires et autochtones partout au Canada et il a agi comme avocat-conseil dans un bon nombre de dossiers visant à établir un précédent en droit de l’environnement au Canada, y compris la plaidoirie avec succès de trois affaires constitutionnelles importantes en droit de l’environnement devant la Cour suprême du Canada. Après la fondation d’Ecojustice, il a pratiqué en droit de l’environnement en Alaska, participant au litige contre Exxon pour le déversement de pétrole provenant du Valdez. De 2001 à 2003, Elgie a été directeur exécutif de Canadian Boreal Trust, une fondation veillant à préserver les écosystèmes forestiers dans le Nord du Canada. En 2007, il a créé le projet Prospérité durable, une initiative de recherche et de politique qui regroupent des chefs de file du milieu des affaires, de l’environnement, des universités et du gouvernement qui aspirent à développer une vision afin de transformer le Canada en une économie vraiment durable par le biais de réformes fiscales et politiques.

Professeur Elgie a été membre de conseils consultatifs gouvernementaux sur une diversité de sujets, y compris,  les ententes auxiliaires de l’ALENA sur l’environnement, la législation sur les espèces en voie de disparition, la législation sur les parcs, l’évaluation environnementale ainsi que le commerce et l’environnement. Il comparaît souvent à titre de témoin expert devant des comités parlementaires en matières environnementales. Il a livré une campagne fructueuse pour l’adoption d’une loi fédérale sur la protection des espèces en péril (édictée en 2002).

Professeur Elgie a enseigné précédemment à la Faculté de droit Osgoode Hall (à temps partiel de 1997 à 2002), à l’Université de la Colombie-Britannique (à temps partiel de 1993 à 1996) et à l’Université de l’Alberta (à temps partiel de 1990 à 1992). Il a publié de nombreux articles dans des revues avec et sans comité de lecture sur plusieurs politiques environnementales et d’autres sujets de droit.

En 2001, professeur Elgie a reçu la médaille du Barreau du Haut-Canada pour sa contribution juridique exceptionnelle, devenant ainsi l’un des plus jeunes juristes à mériter cet honneur insigne. En 2003, il a mérité un prix du ministre fédéral de l’Environnement pour son leadership dans l’élaboration de la Loi sur les espèces en péril au Canada.

 

 

Haut de page