Yves Le Bouthillier

Carte électronique

Yves Le Bouthillier
Vice-doyen du programme français et Professeur titulaire

B.Sc.Soc. (Monc.)
LL.B. (Ottawa)
D.E.A. (Paris II)

57, rue Louis-Pasteur, pièce 380

Bureau : 613-562-5800 poste 3355

Courriel professionnel : Yves.LeBouthillier@uOttawa.ca

Yves Le Bouthillier

Biographie

Le professeur Yves Le Bouthillier enseigne en droit international, notamment le droit international de la personne et le droit international de l'environnement et dans des domaines connexes comme le droit de l'immigration et des réfugiés. Sa plus récente publication, co-rédigée avec la Professeure Delphine Nakache, a pour titre « Le droit de la citoyenneté au Canada » (aux Éditions Yvon Blais,  décembre 2016). Il s’intéresse également à la protection des minorités linguistiques et a coédité un ouvrage sur le sujet. 

Il est présentement  Vice-doyen du Programme de common law en français. De 2008 à 2016 il était Co-directeur du Secrétariat de l’Académie de droit de l’environnement de l’UICN. En 2007-208 il était Directeur des Études supérieures en droit. De juin 2005 et décembre 2006 il a occupé le poste de Président de la Commission du droit du Canada. Il a siégé également sur le Conseil des Gouverneurs de la Commission du droit de l’Ontario. Il a aussi agi à titre de Vice-doyen du Programme de common law en français de juillet 2002 à juin 2005. D’août 2000 à juin 2002, il était universitaire en résidence à la Direction du droit économique, des océans et de l’environnement au ministère des Affaires étrangères et du commerce international. En 2001, l’équipe de négociation dont il était membre s’est méritée le Prix du chef de la fonction publique pour sa contribution au développement et à l’adoption de la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants. Auparavant, de 1999 à 2000, il a été responsable de projets en droits de la personne à l'Agence de la Francophonie à Paris. Il a aussi comparu devant divers comités parlementaires et a agi à titre d’expert dans le Renvoi sur la sécession. Pendant plusieurs années il a été vice-président du Conseil canadien de droit international et a codirigé la réalisation de deux ouvrages pour le Conseil. En 2008 l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario lui a remis son Ordre du mérite pour sa contribution à la promotion et l’amélioration des services juridiques en français en Ontario.  

Haut de page