Suzanne Bouclin contribue à comprendre les défis posés par la pandémie qui interpellent les personnes les plus vulnérables d’Ottawa

Publié le lundi 24 août 2020

La professeure Suzanne Bouclin fait partie d’une équipe de recherche interdisciplinaire qui examine comment la pandémie de COVID-19 a touché les communautés les plus marginalisées d’Ottawa. L’équipe est composée de chercheurs qui ont établi une relation de confiance avec ces communautés au cours des dix dernières années grâce à la recherche participative communautaire.

Dirigé par la DreSmita Pakhale, le projet, intitulé « Understanding the challenge of COVID-19 for Ottawa’s most vulnerable people », a reçu un financement du Fonds d’urgence COVID-19 de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, ainsi que du Fonds ontarien de recherche pour l’intervention rapide contre la COVID-19.

Les membres de l’équipe du projet apportent des points de vue variés sur les inégalités et les défis sociaux et sanitaires auxquels sont confrontées les personnes à faible revenu et les sans-abris d’Ottawa. Ils examineront comment ces inégalités sont exacerbées par des situations de crise comme la pandémie de COVID-19, y compris, par exemple, les obstacles qui les empêchent d’accéder aux services de santé. Les données recueillies dans le cadre de ce projet contribueront à l’élaboration de meilleures politiques et de meilleurs programmes visant à aider les groupes vulnérables pendant la pandémie de COVID-19 et les situations de crise futures.

La professeure Bouclin contribue également à un autre projet d’intervention rapide contre la COVID-19 – « L’intervention policière à l’égard des sans-abris durant la pandémie au Canada : De la lutte contre la criminalité à la stratégie de santé publique » - dirigé par le professeur Joe Hermer de l’université de Toronto. Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici.

La Section de common law remercie la professeure Bouclin et ses collègues pour leur travail d’importance et opportun.

Haut de page