Stefanie Carsley, Anne Levesque et Sylvia Rich vont se joindre la faculté comme professeures adjointes

Publié le vendredi 21 septembre 2018

Stefanie Carsley, Anne Levesque et Sylvia Rich

La Faculté de droit, Section de common law a le plaisir d’annoncer que Stefanie Carsley, Anne Levesque et Sylvia Rich vont se joindre la faculté comme professeures adjointes en juillet 2019.

 

Stefanie Carsley

Stefanie Carsley est candidate au doctorat à la Faculté de l’Université McGill. Elle a obtenu ses diplômes de B.A. et de B.C.L./LL. B à l’Université McGill et sa maîtrise en droit (LL. M) à l’Université de Toronto. Avant de poursuivre son doctorat, elle a effectué un stage d’auxiliaire juridique auprès de l’honorable juge Johanne Trudel à la Cour d'appel fédérale. Ses recherches portent sur les mesures législatives et politiques canadiennes en matière de procréation assistée (la fécondation in vitro, la maternité de substitution et le don de sperme, d’ovules et d’embryons). Sa thèse se fonde sur des entrevues qualitatives avec des juristes canadiens spécialisés en fertilité afin d’évaluer les forces et lacunes des lois qui criminalisent la rétribution des mères porteuses, établissent la filiation des enfants nés de mères porteuses et définissent le statut légal des contrats de maternité de substitution. Elle a publié des articles dans la Revue canadienne de droit familial/Canadian Journal of Family Law, la University of British Columbia Law Review, la Health Law Review, le Dalhousie Law Journal et la Revue du Barreau canadien/Canadian Bar Review. Stefanie est boursière en études supérieures du CRSH Joseph-Armand Bombardier Canada ; elle a reçu en outre la Bourse de la Reine en tant que détentrice de la bourse de doctorat du CRSH la mieux classée ayant entamé un programme d’études canadien. L’Université de Toronto lui avait auparavant décerné son Prix W.C.G. Howland pour ses résultats exceptionnels au programme de maîtrise (LL. M). Elle est également lauréate de plusieurs autres prix pour ses dissertations et articles, notamment le Donald F. Sim QC Memorial Prize décerné par Sim Ashton & McKay LLP, le McGill’s J.S.D. Tory Writing Award et le prix pour la meilleure publication, décerné par Regroupement Droit, Changements et Gouvernance. Selon ce qui est prévu, Mme Carsley pourrait enseigner le droit de la famille, le droit criminel, le droit de la responsabilité délictuelle, le droit des contrats, le droit des biens, le droit de la procréation et les enfants et le droit. Mme Carsley maîtrise le français et l’anglais et se joindra au Programme anglais de la Section.

 

Anne Levesque

Anne Levesque étudie l’histoire et la science politique avant d’obtenir son diplôme en droit de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa (Programme de common law français) en 2007.  Anne obtient une maîtrise en droits internationaux de la personne de l’Université d’Oxford en 2016. Sa recherche et ses publications portent sur les droits de la personne et les litiges d’intérêt public.   Anne est admise au Barreau de l’Ontario en 2008 et pratique en droits de la personne dans des cabinets privés ainsi qu’une clinique juridique communautaire. Elle fait valoir les droits de ses clients devant plusieurs tribunaux administratifs, des tribunaux de toutes les instances du Canada, dont la Cour suprême du Canada, et des organes conventionnels internationaux et régionaux en droits de la personne.  Elle est une des avocates qui représente bénévolement la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada dans sa plainte de droits de la personne menant à une victoire historique en 2016 qui affirme le droit à l’égalité de plus de 165 000 enfants autochtones.  En tant que directrice du Programme de pratique du droit à l’Université d’Ottawa (2014-2018), elle participe à la création et à la mise en œuvre d’un programme d’apprentissage expérientiel innovateur permettant aux diplômés en droit d’acquérir des compétences pratiques, de s’impliquer au sein de leur collectivité et de promouvoir l’accès à la justice en français. Anne s’implique activement dans sa communauté. Elle est actuellement associée à l’Institut Broadbent, coprésidente de l’Association nationale Femmes et Droit et présidente du comité des droits de la personne du Conseil des Canadiens avec déficiences.  Anne est membre de la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa et récipiendaire du Prix du président de l’Association du Barreau de l’Ontario et de la médaille commémorative du 150e du Sénat du Canada. Selon ce qui est prévu, Mme Levesque pourrait enseigner le droit administratif, le droit du travail, de droit de l’emploi, le droit international, le droit de la famille, le droit de la sécurité national, la plaidoirie, des droits de la personne,  etc.  Mme Levesque maîtrise le français et l’anglais et se joindra au Programme français de la Section.

 

Sylvia Rich

Sylvia Rich est titulaire d’un doctorat en droit de l’Université d’Oxford, de diplômes en common law et en droit civil de l’Université McGill, et d’un B.A. de l’Université Concordia. Sa thèse de doctorat s’intitulait : « The Moral Agency of Corporations and its Implications for Criminal Law Theory ». La Dre Rich a obtenu une bourse du Fonds de recherche Québec : Société et culture afin d’étudier à Oxford. Elle a effectué un stage d’auxiliaire juridique auprès de l’honorable juge Ian Binnie à la Cour suprême du Canada en 2007-2008 et a ensuite exercé chez Ropes & Gray à New York en tant qu’avocate adjointe en 2008-2009. Elle a œuvré pour la fonction publique fédérale au sein des deux ministères Environnement Canada et Transports Canada. Elle a enseigné en matière de jurisprudence et de philosophie du châtiment à l’Université d’Oxford. Sylvia a publié des articles dans Criminal Law and Philosophy et The Canadian Journal of Law and Jurisprudence. Elle a en outre présenté des conférences à Oxford, à l’University of Edinbururgh, à Osgoode Hall Law School et à l’University of Warwick. Ses domaines de recherche sont le droit criminel, les méfaits des entreprises, la philosophie du droit, la théorie critique du droit, la sociologie du droit, la détermination de la peine et autres sujets connexes. Selon ce qui est prévu, Dre Rich pourrait enseigner le droit pénal et la procédure pénale, la procédure pénale de niveau avancé, le droit de la preuve, le droit de la concurrence, le droit de l’environnement, les organisations commerciales, le droit des sociétés (gouvernance/structure d'entreprise), la doctrine et la pratique de la détermination de la peine et la jurisprudence. Dre Rich maîtrise le français et l’anglais et se joindra au Programme anglais de la Section.

 

Félicitations !

Haut de page