Remédier aux risques posés par les cyberdommages : le renouvellement de la Chaire de recherche du Canada du professeur Michael Geist ouvre la voie à des solutions canadiennes

Publié le mercredi 16 décembre 2020

Le professeur Michael Geist

Les gouvernements accordaient autrefois l’immunité juridique aux plateformes Internet quant au comportement de leurs utilisateurs et utilisatrices. Or, avec la complexité croissante des enjeux comme la désinformation, la cyberintimidation et la diffamation, il est devenu primordial de réévaluer les vieilles politiques relatives à Internet. Le professeur Michael Geist a accepté de relever ce défi : il espère trouver des solutions contre les risques que posent les cyberdommages qui préserveront également la liberté d’expression. Le Programme des chaires de recherche du Canada (CRC) a renouvelé la chaire de niveau 1 du professeur Geist en droit d’Internet et du commerce électronique, lui permettant ainsi de poursuivre ses innovations dans ce domaine important des lois et des politiques canadiennes.

Grâce au renouvellement de cette CRC, le professeur Geist pourra s’attacher à créer des solutions canadiennes dans le domaine des lois et des politiques relatives à Internet au Canada et à combler un vide important en matière de données et de politiques à ce sujet. Ce programme de recherche ambitieux comprend des analyses théoriques et juridiques, des recherches originales sur le terrain et l’élaboration de réformes des politiques propres au Canada. Cet appétit naissant pour une plus grande responsabilité est particulièrement problématique dans les pays de puissance moyenne comme le Canada, lequel doit mettre en place des solutions sur son territoire dans un monde de plus en plus complexe et dominé, en grande partie, par des entreprises des États-Unis. Le projet de recherche du professeur Geist s’appuie directement sur son travail effectué dans le cadre de la CRC antérieure. Il visera une meilleure compréhension des retombées juridiques, culturelles et sociales des nouvelles technologies et du rôle du Canada face aux défis émergents en matière de gouvernance mondiale.

Le professeur Geist s’est vu octroyer la CRC en droit d’Internet et du commerce électronique (niveau 2) en 2003, laquelle a été renouvelée en 2008. Il est titulaire de la CRC de niveau 1 depuis 2013. Le soutien de la CRC a grandement contribué à la diffusion à grande échelle du programme scientifique du professeur Geist, lui permettant de produire et de publier des résultats de recherches qui ont aidé à réformer des politiques publiques et des lois, au Canada comme à l’international. Ses travaux sur Internet et le commerce électronique, les échanges numériques, la confidentialité et le droit d’auteur électronique lui ont valu d’être reconnu mondialement, tant grâce à ses publications dans des livres à comité de lecture que ses textes d’opinion publique. Le financement de la CRC lui a également permis de recevoir deux subventions Savoir du CRSH, le prix Connexion du CRSH et l’Ordre de l’Ontario. Ce soutien combiné a mené à la formation de dizaines de chercheurs et chercheuses et à des conférences publiques partout dans le monde, en plus de permettre au professeur Geist de contribuer à de grands réseaux internationaux en Europe, en Asie et au Moyen-Orient dans les domaines du droit numérique et des politiques publiques.

Le Programme des chaires de recherche du Canada investit jusqu’à 295 M$ annuellement en vue d’attirer et de conserver certains des chercheurs les plus accomplis et les plus prometteurs au monde. Les titulaires de chaire aspirent à l’excellence en recherche dans les domaines du génie et des sciences naturelles, des sciences de la santé, des sciences humaines et des sciences sociales.

Félicitations au professeur Geist pour cette réalisation remarquable et bien méritée!

Haut de page