Quatre nouveaux professeurs se joignent la Section de common law

Publié le mercredi 30 juin 2021

Nous sommes ravis d’annoncer la nomination de la professeure Signa Daum Shanks au poste de professeure agrégée qui entrera en fonction à compter du 1er juillet 2021. Julie Ada, Hassan Ahmad et Brandon D. Stewart se joindront également à notre Faculté, en tant que professeurs remplaçants pour des mandats de deux ans. Ils enseigneront tous dans le cadre du programme anglais.

La nomination d’un quatrième professeur remplaçant sera annoncée à une date ultérieure.

Leurs domaines d’expertise vont de la gouvernance autochtone aux droits de la personne, en passant par le droit de l’environnement et le droit comparé.

 

Sigma Daum Shanks

Photo credit : Osgoode Law School

Signa Daum Shanks est une universitaire de la Saskatchewan. Elle est actuellement professeure à la Osgoode Hall Law School, où elle enseigne la responsabilité délictuelle, la gouvernance et l’histoire autochtone. Ses recherches portent sur le droit et l’économie, ainsi que sur la gouvernance autochtone. Avant de se joindre à la Osgoode Hall, elle était professeure adjointe au College of Law de l’Université de la Saskatchewan.

Daum Shanks est titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université Western et, pendant qu’elle le terminait, elle a reçu une bourse d’études doctorales du CRSH. Elle est également titulaire d’un B.A. (avec distinction) de l’Université de Saskatchewan, d’une M.A. de l’Université Western, d’un LL.B. de la Osgoode Hall depuis 1999 et d’un LL.M. de l’Université de Toronto. De plus, la professeure Daum Shanks a étudié à l’École de langue française et de culture québécoise de l’Université du Québec à Chicoutimi. Tout en effectuant des études supérieures en histoire, elle a également suivi une formation dans le domaine de la traduction en français et a étudié le système juridique du dix-huitième siècle en Nouvelle-France. Pour sa formation en droit, la professeure Daum Shanks a fait un stage au ministère de la Justice de la Saskatchewan et a été stagiaire au tribunal des revendications territoriales de l’Afrique du Sud grâce à sa participation au programme intensif de la Osgoode Hall sur les terres, les ressources et les gouvernements autochtones.

Elle donnera les cours intitulés Torts et Indigenous Peoples and the Law pour l’année universitaire 2021-2022.

 

Julie Ada

 

Julie Ada est doctorante à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Après quelques années comme étudiante de droit en Afrique du Sud, elle a terminé un premier LL.M. à l’Université de Cape Town (Afrique du Sud), avec spécialisation en droit international en matière des droits de la personne, suivi d’un deuxième LL.M. à l’Université McGill, avec spécialisation en droit comparé. Elle a reçu plusieurs bourses d’études, notamment la bourse Joseph-Armand Bombardier et une bourse doctorale de trois ans du Centre de l’innovation en gouvernance internationale (CIGI) en droit international.

Elle donnera les cours intitulés Property et Immigration and Refugee Law pour l’année universitaire 2021-2022.

 

 

 

 

Hassan M. Ahmad

 

Hassan M. Ahmad est un universitaire, un porte-parole et un activiste qui explore les questions relatives au droit et à l’économie politique, la responsabilité civile délictuelle, aux droits internationaux de la personne et à l’histoire du droit comparé. Diplômé en droit de l’Osgoode Hall Law School et de l’Université de Californie à Berkeley (UC Berkeley), Hassan termine son doctorat à la Faculté de droit de l’Université de Toronto, où sa thèse porte sur la responsabilité délictuelle des acteurs des sociétés transnationales dans les époques coloniales et modernes relativement aux violations des droits de la personne commises dans les territoires assujettis. Pendant son doctorat, Hassan était chercheur invité au Lauterpacht Centre for International Law de l’Université de Cambridge et a donné des cours dans les facultés de droit de l’Université de Toronto et de l’Université de Windsor.

Hassan est reconnu par la Société américaine de droit international comme une « voix nouvelle » et par la Société américaine de droit comparé comme un « jeune comparatiste », puis ses travaux ont été (ou seront) publiés dans des revues et autres publications canadiennes et internationales de renom, notamment l’American Journal of Comparative Law, les comptes-rendus annuels (Annual Proceedings) de la Société américaine de droit international, le Berkeley Journal of International Law (en ligne), le Osgoode Hall Law Journal, la revue UBC Law Review, le Recueil annuel de Windsor d’accès à la justice, certains numéros du Journal of International Criminal Justice, la revue Pace International Law Review et la Revue canadienne des recours collectifs.

Il donnera les cours intitulés Civil Procedure I, Administrative Law et un cours thématique de première année intitulé Corporations and Global Justice pour l’année universitaire 2021-2022.

 

Brandon D. Stewart

 

Brandon D. Stewart, J.D. 2013, se joint au volet anglais de la Section de common law en tant que professeur adjoint remplaçant, tout en continuant d’assumer ses fonctions de collaborateur auprès du Centre d’études avancées sur les fondements du droit et de la finance de l’Université Goethe de Francfort. Il est titulaire d’un J.D. de l’Université d’Ottawa (médaille d’argent), ainsi que d’un LL.M. et d’un J.S.D. de la Yale Law School. Avant son entrée dans le milieu universitaire, le professeur Stewart a exercé la profession d’avocat plaidant en droit commercial à Toronto et a travaillé comme chercheur pour une clinique juridique communautaire.

Le professeur Stewart enseigne à la Section de common law dans le cadre du programme anglais depuis 2019 et a été professeur à temps plein à la Schulich School of Law de l’Université Dalhousie pendant l’année universitaire 2020-2021, où il a été le lauréat du prix Hannah and Harold Barnett Excellence in Teaching First-Year Law. Il a donné des cours sur les délits civils, la responsabilité délictuelle liée aux substances toxiques, la propriété, la procédure civile et les litiges liés au changement climatique.

Il donnera les cours intitulés Property, Torts et Toxic Tort Law pour l’année universitaire 2021-2022.

Au nom de nous tous, je vous souhaite la bienvenue à la Faculté!

 

Haut de page