Quatorze diplômés de common law de l’Université d’Ottawa en lice pour devenir membres du Conseil du Barreau de l’Ontario

Publié le mardi 9 avril 2019

Quatorze diplômés de common law se présentent comme candidats et candidates à l’élection 2019 des membres du Conseil du Barreau de l’Ontario. En tant que membres du Conseil d’administration, les conseillers et conseillères jouent un rôle essentiel en matière de gouvernance du Barreau et de règlementation des professions juridiques en Ontario dans l’intérêt public. Les gagnants siègeront au Conseil pendant un mandat de quatre ans.

Voici la liste des diplômées et diplômés de common law qui se portent candidats et candidates à l’élection 2019 des membres du Conseil :

 

François N. Baril, LL.B. 1996

Jean-Jacques Desgranges, LL.B. 1995

Jayashree Goswami, LL.B. 2006

Yavar Hameed, LL.B. 1995

Billeh Hamud, J.D./JD 2011

Kristin Hutton, LL.B. 2001

Howard Philip Knopf, LL.M. 1993

Sylvie Patenaude, LL.B. 1991

Raj Sharda, LL.B. 1994

Patrick Shea, LL.B. 1990

Deepa Tailor, J.D./JD 2013

Anne Vespry, LL.B. 1999 et professeure de common law à temps partiel

Caryma Sa’d, J.D. 2015

 

La Section de common law est honorée qu’un si grand nombre de ses diplômés se présentent à l’élection de cette année.

« Cela démontre, selon moi, le niveau élevé d’intégrité que le programme a toujours maintenu et qui rejaillit sur l’ensemble de nos étudiants. Notre objectif consiste à préparer nos diplômés non seulement à poursuivre une carrière dans le domaine du droit, mais à faire en outre une différence dans les communautés où ils et elles choisissent de s’établir, » a souligné Adam Dodek, le doyen de la Faculté de droit, Section de common law.

Parmi les candidates et candidats, citons Jayashree Goswami (LLB 2006) qui se présente à l’élection pour la région de Toronto.

« L’autoréglementation de la profession juridique est un privilège conditionnel, notamment, à ce que le BO l’administre dans l’intérêt public. Ce que tout avocat devrait impérativement se demander dans le cadre de l’élection au Conseil du Barreau n’est pas ce que les candidats pourraient faire pour les juristes, mais ce qu’ils ou elles peuvent faire pour améliorer la profession et le système de justice au bénéfice du public. Pour que cette autoréglementation perdure et prospère, notre profession juridique ne peut se permettre de se fermer. Au contraire, nous devons accueillir l’inclusion, l’innovation et les intérêts de la communauté que nous servons » a-t-elle soutenu lorsqu’on lui a demandé de définir l’importance de la prochaine élection.

Créé par une loi de l’Assemblée législative en 1797, le Barreau de l'Ontario a pour mission de règlementer les avocats et les parajuristes dans l’intérêt public en veillant à ce que les avocates, les avocats et les parajuristes qui sont au service de la population de l’Ontario répondent à des normes élevées en matière de formation, de compétence et de déontologie.      

« Je suis une fière diplômée de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Je ne puis penser à un milieu plus fertile pour poursuivre et développer un intérêt pour la justice sociale, l’équité, le droit public et l’accès à la justice. J’ai exercé en matière de droit commercial et en droit des assurances pendant 12 ans. Pendant toutes ces années, j’ai donné bénévolement de mon temps à divers titres et dans différentes fonctions et dirigé des organisations et initiatives en vue d’améliorer l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de la profession et du public. Mes années à l’Université d’Ottawa m’ont bien outillée autant pour mon travail quotidien que pour mes activités communautaires bénévoles », a déclaré Mme Goswami.

On peut joindre Mme Goswami sur twitter à @jay_ashree.

L’élection aura lieu le 30 avril ; ce sera la première fois que les avocats et parajuristes seront élus simultanément au Conseil en Ontario. Les renseignements concernant le vote seront communiqués à tous les électeurs admissibles durant la deuxième semaine d’avril, par courriel et via le compte de chaque électeur, électrice sur le portail du Barreau.

Haut de page