La professeure Vanessa MacDonnell élue membre de la Global Young Academy

Publié le mardi 5 février 2019

La professeure Vanessa MacDonnell a été élue membre de la Global Young Academy (en anglais seulement), un groupe prestigieux de jeunes scientifiques et chercheurs exceptionnels de partout au monde.

La professeure MacDonnell s’est forgé une réputation impressionnante pour sa recherche novatrice sur des questions constitutionnelles complexes et s’est distinguée par ses publications de qualité exceptionnelle et par la réputation qu’elle a acquise à l’échelle internationale dans le domaine du droit public comparé.   La question qui sous-tend tous ses travaux semble d’une grande simplicité : à mesure que les changements dans la société entraînent une évolution des droits constitutionnels, quels mécanismes permettent aux populations d’assurer la protection de leurs droits fondamentaux?  En fait, il s’agit d’une question juridique et constitutionnelle extrêmement complexe qui est rarement étudiée par les chercheurs contemporains du milieu. La professeure MacDonnell s’est donné pour mission de réfléchir profondément et de façon critique à la protection des droits, à l’évolution des droits dans une société en changement et aux rôles respectifs des tribunaux et des instances politiques pour assurer le maintien des droits et libertés.  Son élection au sein de la Global Young Academy témoigne de la pertinence et de l’opportunité de sa recherche ainsi que de sa capacité à sensibiliser le public à des questions juridiques d’une grande importance.

La Global Young Academy sert de point de ralliement aux jeunes scientifiques et chercheurs de calibre exceptionnel, peu importe leur nationalité; elle vise à promouvoir, à mobiliser et à relier entre eux les talents émergents des six continents. Son objectif est d’habiliter ces jeunes chercheurs à prendre une part active dans un dialogue international, interdisciplinaire et intergénérationnel qui pourra favoriser la prise de décisions à caractère inclusif et fondées sur des données probantes.

La professeure MacDonnell la quatrième professeure de la Faculté de droit élue membre de la GYA.  Suzanne Bouclin de la Section de common law a été élue en 2016, tandis que Marie-Eve Sylvestre de la Section de droit civil et Sarah Morales, anciennement de la Section de common law, ont été élues en 2018.

Pour plus d’information, consultez le site Web de la Global Young Academy, ou suivez le fil de nouvelles de l’Académie sur Facebook et Twitter.

Félicitations à la professeure MacDonnell !

Haut de page