Le professeur Samuel Singer contribue au mérite d’un livre abordant les enjeux relatifs à la communauté LGBTQ2+

Publié le jeudi 23 juillet 2020

Le professeur Samuel Singer, qui s’est joint à la Section de common law le 1er juillet dernier, est de ceux et celles qui célèbrent la remise du prix Hugh Lawford for Excellence in Legal Publishing (en anglais seulement) cette année. Pour l’édition 2020, le prix a été décerné à LGBTQ2+ Law: Practice Issues and Analysis, publié par Joanna Radbord. Le professeur Singer a contribué à l’élaboration d’un chapitre de ce livre relatif au droit transgenre (Trans Competent Lawyering).

L’auteure de LGBTQ2+ Law soulève et analyse les enjeux relatifs aux personnes LGBTQ2+ qui découlent de divers contextes juridiques, en relevant les obstacles uniques auxquels les membres de la communauté LGBTQ2+ sont confrontés dans leurs rapports avec la loi, en particulier dans les domaines de la famille, de l’immigration, des successions et du droit pénal.

Le professeur Singer est un défenseur de longue date des personnes trans. Ses recherches portant sur les compétences éthiques requises de la part des juristes à l’égard personnes transgenres, soutenues par le Chief Justice of Ontario Fellowships in Legal Ethics and Professionalism (2019-2020) de la Fondation de l’ABO, ont récemment été présentées à la Criminal Law Association – Ontario’s Spring Conference. Il effectue également des recherches, financées par la Law Foundation of British Columbia, portant sur les besoins de nature juridique des personnes transgenres en Colombie-Britannique et il sensibilise la communauté juridique à ce sujet. En mars 2020, il a également produit un rapport pour la Commission canadienne des droits de la personne portant sur la jurisprudence et les études juridiques relatives aux personnes transgenres, de 1973 à 2019 au Canada.

Toutes nos félicitations au professeur Singer!

Haut de page