Le professeur John Packer est nommé professeur inaugural de la bourse Neuberger-Jesin pour l’étude de la résolution de conflits internationaux

Publié le vendredi 27 avril 2018

Photo de John Packer et du logo de common law

Les diplômés Edith Neuberger (LL.B. 1981) et Norman Jesin (LL.B. 1981) ont donné 1 million de $ afin de créer une bourse professorale à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa (Section de common law)

 

Le doyen Adam Dodek de la Faculté de droit (Section de common law) a annoncé la nomination du professeur John Packer à titre de professeur inaugural de la bourse Neuberger-Jesin pour l’étude de la résolution de conflits internationaux à l’Université d’Ottawa.

La nomination est en vigueur pour un mandat initial de trois ans.

La bourse professorale Neuberger-Jesin en matière de résolution de conflits internationaux a été créée grâce au très généreux don offert par les époux Edie Neuberger et Norm Jesin qui ont étudié ensemble à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa (Section de common law) avant d’obtenir leur diplôme en 1981.

Le professeur Neuberger-Jesin œuvrera activement en qualité d’expert en résolution de conflits internationaux et fera participer des étudiants de l’Université d’Ottawa à ce projet d’envergure afin qu’ils puissent approfondir leur propre formation en matière de résolution, de médiation et d’arbitrage de conflits internationaux. Le professeur Neuberger-Jesin administrera en outre un cours clinique sur la résolution de conflits internationaux dans le cadre d’un labo de médiation internationale sous les auspices de cette bourse professorale.

« Pour nous, contribuer à rendre notre monde meilleur va de soi » ont déclaré les époux Neuberger et Jesin. Mme Neuberger est avocate dans un cabinet privé à Toronto. Quant à M. Jesin, avocat, arbitre et médiateur dans le domaine du droit du travail, il connaît mieux que quiconque l’importance de posséder des compétences en résolution de conflits.

Le professeur John Packer est le directeur du Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne (CREDP) à l’Université d’Ottawa. Il est aussi un praticien chevronné qui a apporté à l’Université d’Ottawa quelque 20 ans d’expérience au sein d’organismes intergouvernementaux, y compris à Genève pour les Nations unies. De 1995 à 2004, il a été conseiller juridique principal, puis le premier directeur du bureau du Haut Commissariat pour les minorités nationales de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), située à La Haye, travaillant partout en Europe de l’Est et en Europe centrale ainsi que sur tout le territoire de l’ancienne Union soviétique afin de favoriser une diplomatie préventive « discrète » et de mettre en œuvre un ensemble de processus de médiation réussis.

Avant de se joindre à l’Université d’Ottawa en 2014, le professeur Packer a agi à titre d’expert en matière de constitutions et de conception de processus au sein de l’équipe volante d’experts des Nations unies dans le domaine de la médiation, laquelle est rattachée au Département des affaires politiques, prodiguant des conseils sur de nombreux processus de paix et sur des transitions politiques dans le monde, mettant l’accent sur la prévention et la résolution de conflits, la gestion de la diversité, la réforme constitutionnelle et juridique et la protection des droits de la personne, y compris les minorités.

« Le professeur Packer est la personne idéale pour inaugurer la bourse professorale Neuberger-Jesin » souligne le doyen Adam Dodek. « Il possède en effet l’expérience et les relations internationales qui permettront d’offrir de formidables possibilités à nos étudiants de l’Université d’Ottawa ».

En acceptant cette nomination, le professeur Packer a déclaré :

« Je la considère comme un immense honneur et je suis ravi d’avoir la possibilité de contribuer à réaliser la vision de Mme Neuberger et de M. Jesin, soit de favoriser l’éclosion d’une nouvelle génération de professionnels qualifiés ».

La Section de common law occupe depuis longtemps l’avant-scène pour ce qui est d’enseigner les méthodes extrajudiciaires de résolution des différends. L’Université d’Ottawa a d’ailleurs été la première faculté de droit au Canada à mettre en place un cours obligatoire de première année en résolution des différends (il y a de cela 20 ans) et la Faculté est reconnue pour offrir le plus vaste et solide choix de cours en droit international en Amérique du Nord.

Les étudiantes et étudiants du Programme de J.D. en common law ont l’option de se spécialiser en droit international, de même qu’en résolution de différends et en professionnalisme. La maîtrise (LL.M.) avec concentration en droit du commerce international et des investissements étrangers se caractérise par une importante composante en matière de résolution de conflits internationaux.

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Sylvie Corbin

Directrice, Relations extérieures

Faculté de droit, Section de common law

613-562-5800 poste 4503

Sylvie.Corbin@uOttawa.ca

 

Fiche biographique : John Packer

Haut de page