Le professeur Foucher reçoit l’Ordre de la Pléiade pour ses apports à la francophonie de l’Ontario

Publié le vendredi 18 décembre 2015

La division ontarienne de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a décerné l’Ordre de la Pléiade au professeur Pierre Foucher pour avoir contribué au développement de la langue française en Ontario. La cérémonie d’investiture au cours de laquelle le professeur Foucher recevra cette prestigieuse distinction aura lieu au printemps 2016 à l’Assemblée législative de l’Ontario, à Toronto.

Fondée en 1967 au Luxembourg, l’APF regroupe 81 parlements et organisations interparlementaires de pays francophones répartis sur cinq continents. Elle a pour mission de représenter auprès des instances de la Francophonie les intérêts et les aspirations des peuples francophones. L’APF vise à favoriser la coopération et à renforcer la solidarité au sein de la communauté francophone, tout en promouvant la démocratie, la primauté du droit et les droits de la personne. L’Ordre de la Pléiade, créé en 1976, distingue ceux et celles qui se sont mis au service de ces idéaux de manière notoire. Tel le professeur Foucher.

Peu de gens ont autant participé à l’avancement des droits linguistiques des francophones minoritaires en Ontario (et au Canada) comme Pierre Foucher. Son portefeuille de recherche très varié se caractérise par l’innovation. Il est l’auteur de plus de 50 articles et chapitres de livres, et il a publié, seul ou en collaboration, neuf ouvrages sur les droits linguistiques. Premier chercheur à avoir étudié la portée et l’application de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit aux citoyens francophones minoritaires le droit à l’instruction dans leur langue, il a aussi rédigé le premier texte important sur l’article 20 de la Charte, qui établit les droits relatifs à communiquer avec le gouvernement fédéral et à en recevoir les services en français ou en anglais. Ses travaux sont fréquemment cités dans les tribunaux; les législateurs s’en sont même inspirés lors de la création de la Loi sur les langues officielles du Canada.

Récemment, le professeur Foucher s’est penché sur la proclamation royale de 1869 concernant la protection des droits des Métis francophones de l’Ouest canadien. C’est ainsi qu’en février 2015 il a été amené à se prononcer devant la Cour suprême du Canada sur l’affaire R. c. Caron, un cas qui aboutirait à une décision historique. Nul doute que la recherche et les interventions publiques du professeur Foucher continueront de nous aider tous à mieux comprendre nos droits linguistiques, notamment par rapport à notre dynamique constitutionnelle et à notre culture.

Le professeur Foucher sera décoré de l’Ordre de la Pléiade en compagnie de cinq autres personnes : M. Alain Beaudoin (Newmarket), Mme Diane Dubois (St. Thomas), Mme Lorraine Hamilton (Burlington), M. Louis V. Patry (Orléans) et Mme Carmen Portelance (Dowling).

Lire le communiqué de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, section de l’Ontario.

Félicitations au professeur Foucher!

Haut de page