Le professeur Andrea Bartoli, doyen, School of Diplomacy and International Relations, Seton Hall University, prononcera une conférence à l’Université d’Ottawa intitulée « Resolving Conflict through Responsibility »

Publié le mardi 16 avril 2019

Le 24 avril, le professeur Andrea Bartoli, doyen de la School of Diplomacy and International Relations à la Seton Hall University au New Jersey, prononcera une conférence à l’Université d’Ottawa intitulée « Resolving Conflict through Responsibility ».

Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale et de la commission de crimes internationaux, la résolution des conflits a pris de l’essor en tant que champ d’études et de pratique multidisciplinaires. Bien que le gouvernement du Canada ait contribué en proposant des idées et initiatives spécifiques – notamment le maintien de la paix, la sécurité humaine et la responsabilité de protéger – le philosophe/théologien/économiste canadien Bernard Lonergan a prôné et défendu, quant à lui, la responsabilité personnelle et sociale. C’est sur ce fondement que l’initiative Global Action Against Mass Atrocity Crimes (GAAMAC) a été établie. Le professeur Bartoli exposera les réflexions que lui inspirent ces développements et leurs répercussions, défis et perspectives d’avenir.

GAAMAC est une initiative dirigée par les États dont l’objectif vise à prévenir les génocides, les crimes de guerre, le nettoyage ethnique et les crimes contre l’humanité et qui rassemble des États en vue de constituer une « communauté d’engagement ».

Cette conférence est présentée par la bourse Neuberger-Jesin pour l’étude de la résolution de conflits internationaux et la Faculté de droit, Section de common law. Elle aura lieu le 24 avril au pavillon Fauteux, dans la salle 570 à 16 h 30.

Haut de page