L’Université d’Ottawa annonce le lancement d’un nouveau projet de recherche sur l’IA pour des humains et environnements sains

Publié le mardi 25 août 2020

Grâce à un don généreux d'Alex Trebek, le Forum Alex Trebek pour le dialogue de l'Université d'Ottawa soutient la création d'un nouveau projet de recherche sur l'intelligence artificielle (IA) pour des humains et environnements sains afin de façonner l'avenir des politiques de santé, d'alimentation et d'environnement au sein de l’Initiative IA + Société.

Les applications sanitaires et environnementales de l'IA et des grandes données n'ont pas encore reçu une attention scientifique suffisante, et les décideurs politiques ont besoin d'un soutien à la recherche afin d’élaborer des politiques publiques fondées sur des preuves dans ce domaine. L'IA aura un impact sur la santé des êtres humains, modifiant radicalement la manière dont nous dispensons et gérons les soins de santé dans tout le continuum de soins, depuis le cadre chirurgical jusqu'aux maisons de soins de longue durée. Beaucoup de choses vont changer à la suite de la pandémie COVID-19. En s'appuyant sur ce bouleversement, il est possible que l'IA soit introduite dans les systèmes de santé à un rythme bien plus rapide qu'on ne le pensait au départ. De plus, l’intelligence artificielle aura un impact sur la santé environnementale, notamment par l'amélioration de la durabilité de la production alimentaire, qui est actuellement l'un des principaux facteurs du changement climatique mondial.

Afin de répondre à ces défis, le Centre de droit, politiques et éthique de la santé, le Centre de recherche en droit, technologie et société et l'Institut pour la science, la société et la politique réunissant des universitaires de premier plan à l'Université d'Ottawa afin de soutenir les décideurs politiques face aux avantages et aux défis de l'IA liés à la santé des êtres humains et des environnements non humains, dans l’objectif général de contribuer à l'épanouissement de l'humanité au XXIe siècle. 

Hébergé au sein l'Initiative IA + Société de l'Université d'Ottawa, le Projet sur l'IA pour des humains et environnements sains adoptera une approche basée sur les problèmes et abordera les questions par le biais de la recherche transdisciplinaire, en incluant des partenaires industriels, communautaires et gouvernementaux au sein de l'équipe de recherche. Le projet vise à développer des outils et un cadre afin d’aider les décideurs politiques au Canada et à l'étranger à mettre en œuvre des changements « intelligents », qui soutiennent les soins de santé et la production alimentaire durable.

Le projet est dirigé par la professeure Kelly Bronson (Chaire de recherche du Canada en science et société ; membre principale, ISSP ; chercheure, CDTS), la professeure Colleen M. Flood (Chaire de recherche de l’Université en droit et éthique de la santé ; Directrice, Centre de droit, politique et éthique de la santé; chercheure, CDTS) et le professeur Florian Martin-Bariteau (Chaire de recherche de l’Université en technologie et société ; Directeur, Centre de recherche en droit, technologie et société ; Directeur, Initiative IA + Société).

Conçu dans le cadre du Forum de dialogue Alex Trebek, le Projet sur l'IA pour des humains et environnements sains s'appuiera sur l'expertise développée au Centre en droit, politiques et éthique de la santé, au Centre de recherche en droit, technologie et société et à l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique, en collaboration avec un réseau d'experts de premier plan issus du Centre du droit de l’environnement et de la durabilité mondiale, l'Institut de recherche LIFE, le Centre d’études en gouvernance et le Centre de droit public.

Ce nouveau projet de recherche est soutenu par le don transformateur fait par l'ancien étudiant Alex Trebek l'automne dernier au Forum Alex-Trebek pour le Dialogue pour aider l'Université d'Ottawa à lancer une nouvelle initiative de politique publique à l'échelle du campus afin de mettre en valeur ses formidables atouts en matière de politique publique et de capitaliser sur sa position privilégiée dans une capitale du G7.

Pour en savoir plus sur cette initiative, cliquez ici.

Haut de page