L’équipe de la Faculté de droit obtient la troisième place à l’issue du Concours de plaidoirie d’arbitrage sur l’investissement étranger direct 2018

Publié le jeudi 15 novembre 2018

L'équipe du Concours de plaidoirie d’arbitrage sur l’investissement étranger direct 2018

Les étudiantes Ece Melisa Celebican (3L), Anna Katyk (3L) et Grace Tran (3L) de la Faculté de droit ont participé au Concours de plaidoirie d’arbitrage sur l’investissement étranger direct 2018/Foreign Direct Investment (FDI) International Arbitration Moot à l’Université de Stockholm, en Suède, du 8 au 11 novembre 2018. 110 équipes en provenance du monde entier ont pris part au Concours FDI 2018, ce qui en fait un des plus importants événements de son histoire.

 

L’Université d’Ottawa a terminé l’épreuve préliminaire en vainqueur en triomphant des équipes de la Sorbonne, de l’University College de Londres et l’Université Harvard. L’équipe a participé à l’épreuve éliminatoire et a réussi à se classer à la troisième place, elle a fini par remporter la victoire sur la National University de Singapour. En raison de leur seule défaite, l’équipe a finalement dû s’incliner devant l’équipe gagnante du concours : la Lomonosov Moscow State University.

 

L’équipe de l’Université d’Ottawa a terminé la compétition en remportant le titre de 3e meilleure équipe pour l’ensemble des épreuves (résultats combinés des mémoires et des plaidoiries de la ronde préliminaire). Grace Tran a obtenu le Thomas Walde Best Advocate Award, faisant ainsi de l’Université d’Ottawa la gagnante du prix pour la deuxième année consécutive. L’entraîneure Jolene Hansell (J.D. 2018) avait en effet remporté le prix Thomas Walde en 2017.

 

L’équipe est reconnaissante de toute l’aide qu’elle a reçue de ses entraîneurs, les professeurs Anthony Daimsis et Tony VanDuzer ainsi que Jolene Hansell, tout au long de la préparation au concours et pendant l’événement. L’équipe tient également à remercier les nombreux professeurs, avocats de la pratique, étudiants et membres de la faculté de droit qui ont joué un rôle déterminant dans la victoire de l’équipe. Les Sections de common law et de droit civil ont coparrainé l’événement.

 

L'équipe du Concours de plaidoirie d’arbitrage sur l’investissement étranger direct 2018

Légende de la photo, à partir de la gauche : professeur Tony VanDuzer (entraîneur), Ece Melisa Celebican, Anna Katyk, Grace Tran, Jolene Hansell (entraîneure), professeur Anthony Daimsis (entraîneur).

 

« Il est tout à fait gratifiant de voir nos étudiants s’opposer à des équipes représentant des établissements aussi réputés et puissants que Harvard, la Sorbonne, l’University College de Londres, et la National University de Singapour, pour n’en nommer que quelques-uns et de sortir victorieux sur la scène internationale », souligne le professeur Daimsis. « Nos étudiants ne cessent de démontrer au monde entier qu’ils et elles peuvent non seulement rivaliser avec les meilleurs mais (plus souvent qu'autrement) qu’ils et elles peuvent en outre les battre. Ce constat devrait nous rendre toutes et tous, professeurs, étudiants et diplômés, extrêmement fiers ».

 

Le professeur VanDuzer a ajouté que « la victoire de cette année est attribuable au travail acharné des membres de l’équipe qui n’ont ménagé aucun effort dans le cadre de leur recherche et ont ainsi contribué à nourrir notre réputation bien méritée d’être une faculté de droit particulièrement forte et brillante ».

 

Le Concours de plaidoirie sur l’IED est une compétition internationale axée sur les différends entre États et investisseurs. Le concours de 2019 se tiendra à la faculté de droit de l’University of Miami en Floride.

Haut de page