Heather McLeod-Kilmurray se joint à un groupe de travail qui se penche sur la création d’une société post-pandémique durable

Publié le vendredi 24 juillet 2020

Malgré toutes les perturbations et le chaos causés par la pandémie de COVID-19, celle-ci nous a permis de réfléchir à la manière dont nous pouvons réorganiser nos communautés et relancer nos économies afin de créer un avenir plus vert et plus inclusif de tout un chacun. Dans cette optique, la professeure Heather McLeod-Kilmurray s’est récemment jointe à un groupe de travail multi-institutionnel dédié à la réduction des inégalités et à faire progresser la bonne intendance environnementale dans une société post-pandémique.

Reconstruire ensemble –  Groupe de travail sur l’après-COVID-19 a été créé par la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) et est dirigé par Alison Blay-Palmer, professeure à l’université Wilfrid Laurier et titulaire de la Chaire UNESCO sur les études alimentaires, la biodiversité et la durabilité (en anglais seulement). Le groupe publiera une série d’exposés de politique, qui seront publiés sur iPolitics.ca tout au long du mois de juillet (en anglais seulement). Ceux-ci porteront sur des considérations politiques que les gouvernements municipaux et provinciaux ainsi que le gouvernement fédéral gagneraient à prendre en compte relativement aux infrastructures vertes, aux systèmes alimentaires durables, à la restauration des écosystèmes et à la biodiversité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Reconstruire ensemble – Groupe de travail sur l’après-COVID-19 (en anglais seulement).

Cliquez ici pour lire les exposés de politique sur iPolitics.ca (en anglais seulement).

La Section de common law tient à remercier la professeure McLeod-Kilmurray pour ses travaux sur ces questions importantes et souhaite le plus grand succès au groupe de travail.

Haut de page