Une équipe de l’Université d’Ottawa se rend en demi-finales au Concours international de plaidoirie en droit criminel 2018

Publié le vendredi 17 août 2018

Équipe de l’Université d’Ottawa du Concours international de plaidoirie en droit criminel 2018

L’Université d’Ottawa a pris part aux épreuves internationales du Concours international de plaidoirie en droit criminel à La Haye, aux Pays-Bas du 27 mai au 1er juin 2018 (cliquez ici pour consulter les détails du concours). Les membres de l’équipe Ashley Geerts (2e année J.D./M.A.), Mina Karabit (3e année), et Christine Kucey (3e année) se sont opposés à 64 équipes de 46 pays différents.

 

L’équipe s’est attaquée à trois problèmes d’actualité en droit pénal international. En premier lieu, devrait-on reconnaître le trafic d’êtres humains comme un crime contre l’humanité ? En second lieu, peut-on tenir responsables des dirigeants des sociétés pour des actes criminels présumés avoir été commis par leur entreprise ? Et enfin, la Cour pénale internationale devrait-elle entendre des causes après qu’un tribunal national a rendu une décision dans le cas où ledit procès a été éventuellement entaché de préjugés ou si la décision comporte des erreurs de droit ?

 

À l’issue de six épreuves préliminaires qui l’ont opposée à des équipes d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Asie, notre équipe s’est classée au premier rang général, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale. L’équipe a remporté cette épreuve en quarts de finale mais a finalement été éliminée de justesse en demi-finale.

 

L’équipe a été désignée meilleure équipe d’avocats pour la victime. Quant à Mina Karabit, elle a été reconnue comme la meilleure avocate pour la victime et la meilleure avocate-plaideuse de l’Association internationale du barreau lors des épreuves préliminaires (cliquez ici pour consulter l’article de l’AIB).

 

Équipe de l’Université d’Ottawa du Concours international de plaidoirie en droit criminel 2018

Les membres de l’équipe du concours Ashley Geerts (2e année J.D./M.A.), Christine Kucey (3année), et Mina Karabit (3e année) avec leur entraîneur Patrick Therrien (étudiant de 3e année) à la Cour pénale internationale, à La Haye, aux Pays-Bas.

 

L’équipe s’est qualifiée pour les épreuves internationales à La Haye après s’être classée au deuxième rang des équipes canadiennes lors du tournoi des Amériques et des Antilles, qui a eu lieu à la Pace University à White Plains, New York, du 16 au 18 mars 2018 (cliquez ici pour voir les détails du concours). L’équipe a remporté des prix pour le meilleur mémoire au nom de la victime et la deuxième place pour le mémoire du procureur.

 

L’équipe tient à remercier ses entraîneurs Tim Radcliffe, du ministère de la Justice; Amanda Ghahremani, du Centre canadien pour la justice internationale; et Patrick Therrien, (3e année) ainsi que les nombreux professeurs et avocats e la pratique qui ont donné bénévolement de leur temps et les juges qui ont aidé l’équipe à se préparer pour le concours. L’équipe tient également à exprimer sa gratitude au Partenariat canadien pour la justice internationale pour son généreux soutien, que le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a rendu possible.

Haut de page