Danielle Lussier-Meek (LL.B. 2007), notre conseillère en relations autochtones et apprentissage des peuples autochtones, siège désormais en tant que coprésidente aux côtés de Myeengun Henry au Groupe Consultatif Autochtone du Barreau de l’Ontario

Publié le lundi 3 juin 2019

Le Groupe joue un rôle essentiel en conseillant le Barreau sur les questions qui touchent les avocats et para juristes Premières Nations, Inuits et métis, ainsi que les communautés autochtones en Ontario. L’IAG est actuellement à la recherche de nouveaux membres pour l’aider à remplir son mandat de conseil auprès du Barreau. 

Le Groupe consultatif autochtone, qui a adopté comme cadre de travail la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, promeut et encourage la réconciliation des peuples autochtones et des systèmes juridiques autochtones dans le système juridique canadien (la Constitution, la législation et le cadre juridique) et promeut le développement des relations entre les peuples autochtones et les structures et institutions juridiques canadiennes de façon respectueuse des valeurs, des croyances et des systèmes juridiques autochtones.

Étant donné la situation cruciale pour la profession, la recherche de nouveaux membres est primordiale, d’où l’invitation lancée par la coprésidente. On invite donc les avocats et parajuristes autochtones à se joindre au Groupe.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site du Barreau de l’Ontario.

Haut de page