Colin Sawatzky, J.D./LL.L. 2019, partage sa réflexion sur sa visite en Moldavie, rendue possible grâce à la bourse Neuberger-Jesin pour l’étude de la résolution de conflits internationaux

Publié le mercredi 23 janvier 2019

En octobre 2018, j’ai eu la chance d’accompagner John Packer, directeur du Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, à Chișinău, capitale de la République de Moldavie, afin de prendre part à la formation appuyée par l’OSCE pour l’amélioration de la protection des droits des minorités nationales. La Moldavie a dû relever de grands défis depuis son indépendance et elle se débat encore avec des problèmes sociaux qui entravent son développement économique. La tension entre les minorités nationales et le gouvernement central fait partie de ces défis. La formation était donc un moyen absolument nécessaire d’encourager et d’aider à équiper les autorités compétentes, afin qu’elles atteignent le plein respect envers les droits des minorités et une plus grande harmonie et cohésion sociales.

Coincée entre l’Ukraine et la Roumanie, la Moldavie comprend deux régions distinctes qui entretiennent des relations difficiles avec les autorités centrales. L’une, de facto indépendante, est la Transnistrie, à l’est du pays et l’autre, de population initialement turque, est la Gagaouzie, au sud, qui dispose d’une certaine autonomie. Puisque j’avais effectué des recherches sur ces deux régions pour ma thèse de maîtrise, c’était une superbe occasion de visiter enfin le pays et d’observer directement la situation et ses dynamiques propres sur le terrain. J’ai également pu accompagner des représentants de l’OSCE en Gagaouzie et j’ai participé à une conférence sur les défis posés par l’entente d’autonomie avec le gouvernement central de Moldavie. J’y ai assisté à des tensions palpables et j’ai réalisé l’importance de la prévention des conflits et de la réconciliation.

Toutes ces rencontres et discussions avec les participants ont été d’une valeur inestimable. Elles m’ont permis de comprendre les problèmes que pose l’entente constitutionnelle et de réfléchir aux moyens de résoudre ces problèmes pour que les résidents moldaves puissent jouir de leurs droits et participer pleinement à une société libre de conflits. Les dispositions constitutionnelles tiennent une place importante dans la prévention et la résolution de conflits, ainsi que dans la protection des droits des minorités nationales. L’amélioration des relations entre la Gagaouzie et le gouvernement central stimulerait aussi une résolution du conflit en Transnistrie et faciliterait la croissance économique de la Moldavie, alors que cet État est l’un des plus pauvres d’Europe.

J’intégrerai ces données et d’autres constatations à un mémoire de recherche rédigé sous la direction de M. Packer, dans le cadre de mon J.D./LL.L. Les observations recueillies au cours de ce voyage m’ont permis d’appliquer mes connaissances et mes intérêts à une situation réelle et urgente, mais par-dessus tout, ce voyage a simplement été une formidable expérience. J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux intervenants locaux et d'entendre leur point de vue sur la situation. De plus, les contacts établis sont extrêmement avantageux pour ma recherche universitaire et mes plans de carrière en droit international.

 

Colin Sawatzky

JD/LL.L. 2019

Haut de page