Le chancelier de l’Université d’Ottawa, Calin Rovinescu (LL.B.1980), prend sa retraite d’Air Canada

Publié le lundi 12 avril 2021

Calin Rovinescu, LLB ’80

En décembre 2020, Air Canada a annoncé que son président-directeur général, Calin Rovinescu (LL.B. 1980), prendrait sa retraite le 15 février 2021.

M. Rovinescu a toujours conservé des liens étroits avec son alma mater; ces liens se sont d’ailleurs resserrés lorsqu’il est devenu chancelier de l’Université en 2015, un mandat qui durera jusqu’en 2022.

Déterminé et ambitieux, ce Canadien de première génération a effectué un DEC à l’Université McGill en 1974, avant d’obtenir son baccalauréat en droit civil de l’Université de Montréal en 1978 et en common law de l’Université d’Ottawa en 1980.

Par la suite, il a poursuivi pendant 20 ans une brillante carrière en droit des sociétés au Canada et au Royaume-Uni, et est devenu directeur du cabinet d’avocats montréalais Stikeman Elliott. Au sein de ce grand cabinet canadien spécialisé en droit des affaires, il a conseillé des entreprises canadiennes, américaines et européennes de divers secteurs sur divers sujets comme les opérations de fusion et d’acquisition, les finances, ainsi la privatisation et la restructuration.

Passage tiré de son allocution à la collation des grades de 2014 :

« [En 1986,] j’avais 30 ans et je venais de finir de travailler à la privatisation d’Air Canada. Une fois les choses réglées, le PDG de l’entreprise, Claude Taylor, m’a invité à dîner à son club privé pour connaître mon avis sur les conditions de succès au privé d’Air Canada, qui avait été une entreprise publique pendant 50 ans. Imaginez : un jeune avocat qui dîne en tête-à-tête avec le PDG d’Air Canada… eh bien, comme vous pouvez le constater, cet entretien plus que motivant a certainement eu une grande influence dans ma vie. »

En 2018, Calin Rovinescu a reçu l’Ordre du Canada pour son travail de promotion des causes et organismes caritatifs soutenus par le plus grand transporteur aérien du pays, de même que pour son leadership à la tête d’initiatives humanitaires à la suite de plusieurs catastrophes naturelles. En 2019, on annonçait son intronisation au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne.

La même année, Calin et Elaine Rovinescu ont fait un don substantiel pour la mise sur pied des Bourses d’admission Rovinescu pour les Néo-Canadiens et Néo-Canadiennes destinées aux étudiants et étudiantes inscrits à un programme de premier cycle ou à un grade professionnel : à cet effet, un montant de deux millions de dollars a été divisé en parts égales entre l’Université d’Ottawa et l’Université de Montréal. Ces bourses permettent à des Canadiens et Canadiennes de première génération ainsi qu’à des enfants issus de l’immigration de faire des études menant à l’obtention d’un diplôme de premier cycle ou d’un grade professionnel à l’une ou l’autre de ces universités.

« La promesse d’une vie meilleure – voilà ce que représente pour moi un diplôme universitaire. Dans ma famille, la poursuite de rêves remonte à loin. Pour mes parents, ce rêve était de venir au Canada pour améliorer leur sort et offrir une meilleure vie à leurs enfants. Pour moi, ce rêve est de réaliser mon plein potentiel en faisant ce que j’aime. Cette bourse a contribué à la concrétisation de mon rêve, et pour cela, je suis extrêmement reconnaissante envers M. et Mme Rovinescu. » - Lizhe

Le chancelier ou la chancelière est le chef titulaire de l’Université et occupe à ce titre la place d’honneur aux collations des grades et lors d’autres évènements d’importance. Membre d’office du Sénat, cette personne est nommée par le Bureau des gouverneurs, avec l’approbation du Sénat, pour un mandat reconductible de quatre ans. Elle profite également des droits et privilèges accordés aux membres du Bureau des gouverneurs en tant que membre honoraire.

Nous vous invitons à joindre votre voix à la nôtre pour lui souhaiter une bonne retraite et le remercier de sa précieuse collaboration, que nous espérons voir durer encore longtemps.

 

Haut de page