Le Centre de recherche en droit, technologie et société (CDTS) est partie prenante d’une subvention de partenariat de 2,5 millions $ du CRSH sur l’intelligence artificielle et la cyberjustice

Publié le lundi 18 juin 2018

Trois professeurs du Centre de recherche en droit, technologie et société (CDTS), Jane Bailey, Florian Martin-Bariteau et Amy Salyzyn, ainsi que membre associée Jacquelyn Burkell sont co-chercheurs d’une subvention de partenariat de 2,5 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour un projet intitulé « Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice ».

Le partenariat de 6 ans vise à mettre l'intelligence artificielle au service des acteurs judiciaires pour améliorer la prévention et la résolution des conflits, notamment afin d’améliorer l’accès à la justice. Outre les 2,5 millions de dollars du CRSH, le projet recevra 4,3 millions de dollars de divers partenaires du projet pour mener à bien 16 projets de recherche.

Le projet rassemble une équipe de 45 chercheurs et 42 partenaires représentant les principaux centres de recherche mondiaux sur la mise en œuvre et l'utilisation des technologies dans le domaine de la justice, les plaideurs et les professionnels du droit et les principaux utilisateurs d'intelligence artificielle pour la justice au Canada. Parmi les partenaires institutionnels est le Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne de l'Université d'Ottawa (CREDP).

Dirigé par Karim Benyekhlef, directeur du Laboratoire cyberjustice et professeur à l'Université de Montréal, cette subvention de partenariat comprend Jane Bailey, le directeur du CDTS Florian Martin-Bariteau, Amy Salyzyn, ainsi que Jacquelyn Burkell, membre associée au Centre et professeure agrégée à la Faculté d'information et de médias de l'Université Western Ontario.

Au-delà de faire partie de l'équipe, chacun des chercheurs du CDTS s'est vu confier une position de leadership dans le partenariat. Jane Bailey et Jacquelyn Burkell co-dirigeront le Groupe de travail 3 « Gouvernances et Politiques », tandis qu'Amy Salyzyn et Florian Martin-Bariteau sont responsables de différents sous-projets de recherche.

De plus, le CDTS est un partenaire institutionnel de la subvention de partenariat et engagera des ressources pour assurer son succès et une stratégie optimale de diffusion des connaissances. La Section de common law est également un partenaire institutionnel.

Félicitations aux professeur(e)s Bailey, Martin-Bariteau, Salyzyn et Burkell !

Cliquez ici pour plus d’informations sur le projet « Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice ».

Cliquez ici pour plus d’informations sur les subventions de partenariat du CRSH.

Haut de page