Automne 2020 : Quoi de neuf à la Faculté de droit

Publié le mardi 8 septembre 2020

Le 2e étage de Fauteux avec des vignes qui grimpent les murs extérieurs
Le trimestre d’automne 2020 est sur le point de commencer à la Faculté de droit, Section de common law. Un certain nombre de changements, qui ne sont pas tous liés à COVID-19, ont eu lieu à la Faculté de droit depuis le printemps. Voici un bref sommaire de ce que nous avons fait depuis le début de la pandémie de COVID-19, mais aussi un sommaire des annonces et nominations notables :

 

COVID-19 et comment la pandémie a changé nos vies

Dès que les organismes de santé publique ont informé le Canada des mesures de confinement, le doyen Dodek a informé avec diligence la communauté étudiante, le corps professoral, le personnel et les diplômés et diplômées de toutes les mesures prises en cette période d’incertitude. Plus de 50 mises à jour relatives à la situation ont été envoyées à la communauté de common law pour l’informer des changements universitaires et pour rester en contact avec elle, tout en reconnaissant la part d’humanité qui est en chacun de nous. À de nombreuses occasions, le doyen Dodek a fait part de ses réflexions et d’anecdotes personnelles.

Dans les trois jours ayant suivi l’annonce du confinement, tous les cours ont été offerts en ligne. La communauté étudiante et le corps professoral ont surmonté avec succès les défis que posaient les séances d’examens à distance et de nombreux outils ont été mis en place pour assurer la convivialité de la session d’automne qui sera offerte en format virtuel. De nombreuses initiatives ont été mises en œuvre pour soutenir les étudiants et étudiantes, le corps professoral et le personnel.

Orientation 2020

L’Orientation 2020 de la Section de common law a été dirigée par les professeurs Kyle Kirkup et Anne Levesque et a été, pour la première fois dans l’histoire de la Faculté de droit, exclusivement présentée en ligne. L’Orientation a démarré au cours de l’été avec un certain nombre d’activités, dont quatre vidéos de bienvenue, la création de pages Brightspace, l’organisation de webinaires de questions-réponses et le lancement d’une série de baladodiffusions bilingues intitulée « Baladroit uOttawa » pour les nouveaux étudiants et étudiantes. Jusqu’à la première semaine de septembre, d’autres activités visant à renforcer le sentiment de communauté ont été organisées et une communauté virtuelle de nouveaux étudiants et étudiantes s’est développée.

Microprogramme en droit et technologie

Le Microprogramme en droit et technologie est le premier programme d’études entièrement offert en ligne, par la Faculté de droit. Il a été créé pour répondre spécifiquement aux besoins de la communauté juridique. Le Microprogramme permettra aux étudiants et étudiantes de comprendre les complexités inhérentes à la relation entre le droit et la technologie, de comprendre l’impact de la technologie sur la profession juridique et le système judiciaire, d’acquérir les compétences de base en programmation informatique qui facilitent la résolution de problèmes juridiques et d’adopter une perspective comparative sur le droit et la technologie dans différentes juridictions : l’Union européenne, les États-Unis et le Canada. L’objectif est de fournir à ses diplômés et diplômées une expertise unique en droit et technologie et la capacité de relever les nouveaux défis que pose l’ère numérique.

Nouvelles affectations et nominations

Natasha Bakht nommée titulaire de la Chaire Shirley Greenberg sur les femmes et la profession juridique (2020-2022)
Natasha Bakht, qui est professeure titulaire, a été admise au barreau de l’Ontario en 2003 et a obtenu son LL. M à la Faculté de droit de l’Université de New York en tant que boursière Global Hauser. La professeure Bakht s’est jointe à la Faculté de droit en 2005, où elle enseigne les cours intitulés Criminal Law and Procedure, Introduction to Family Law, Advanced Family Law, the Walsh Family Law Moot, Multicultural Rights in Liberal Democracies, Children and the Law ainsi que Women, Religion and Law.
La titulaire de la Chaire Greenberg travaille avec un grand nombre d’universitaires féministes, toutes engagées en faveur de l’égalité des femmes par le biais du droit, pour encourager les femmes à exercer la profession, pour former les juristes appelés à fournir des services aux femmes, pour mettre en relation les femmes qui étudient le droit avec les femmes de la profession juridique, et pour faire avancer la réforme du droit et la recherche ayant un impact sur les femmes en tant que clientes et sur les femmes de la profession.

Florian Martin-Bariteau a été nommé à la Chaire de recherche de l’Université en technologie et société
Le Dr Florian Martin-Bariteau, directeur du Centre de recherche en droit, technologie et société (CDTS), a été nommé titulaire de la Chaire de recherche de l’Université en technologie et société. Cette nomination constitue une marque de reconnaissance méritée des travaux de recherche et du leadership manifeste du professeur Martin-Bariteau. Son excellence, sa productivité et ses réalisations depuis son entrée en fonction en septembre 2016 sont reconnues dans le monde académique et au-delà. Ses travaux de recherche résolument interdisciplinaires sur les questions touchant le droit et les technologies mettent l’accent sur des enjeux contemporains importants pour l’ensemble de la communauté internationale.

Samuel Singer, expert en droit fiscal et des questions juridiques liées aux personnes trans, intègre la Section de common law
Samuel Singer a été nommé professeur adjoint le 1er juillet dernier. Avant de se joindre à la Faculté, Samuel était membre de la Faculté de droit de la Thompson Rivers University (TRU) en Colombie-Britannique. Avant de faire carrière dans le milieu universitaire, Samuel a fait un stage à l’Institut national de la magistrature et a travaillé comme auxiliaire juridique à la Cour canadienne de l’impôt. Il a ensuite exercé en tant qu’avocat fiscaliste chez Stikeman Elliott s.r.l. à Montréal. Il a ensuite fondé son propre cabinet d’avocats spécialisé dans le droit fiscal, le droit caritatif, le droit des associations à but non lucratif et le droit LGBTQ. Samuel est également membre des Barreaux du Québec et de l’Ontario. Il est diplômé de Concordia (B.A.), McGill (B.D.C./LL. B. et LL. M.) et Osgoode Hall (LL. M. fiscal).
Le professeur Singer enseigne Basic Tax Law, Droit fiscal et Business Organizations pour l’année scolaire 2020-2021.

 
 
Haut de page