75 ans de l’ONU: soulignons 10 ans de collaboration fructueuse avec la Faculté de droit

Publié le vendredi 13 novembre 2020

UN 75 2020 et au-delà façonnons notre avenir ensemble

 

La Faculté de droit collabore depuis maintenant 10 ans avec l’Organisation des Nations Unies (ONU). Grâce à ce partenariat, cinq études ont été réalisées cette année pour le Répertoire de la pratique suivie par les organes des Nations Unies.

Le Répertoire est une publication juridique répertoriant des études analytiques sur des décisions prises dans les principaux organes de l’ONU en vertu de chacun des articles de la Charte des Nations Unies. Dans les 10 dernières années, des dizaines d’études ont été rédigées à la fois en anglais et en français pour ce Répertoire, de concert avec la Faculté. Au printemps 2020, six diplômées et étudiantes au doctorat en jurisprudence ont réalisé, sous la supervision du professeur à temps partiel Saeid Mirzaei Yengejeh, cinq études sur les articles 8, 36, 54, 94 et 104-105 de la Charte pour le Supplément no 11 du Répertoire. Ces études portent respectivement sur : l’égalité des chances entre les hommes et les femmes au Secrétariat de l’ONU; le règlement pacifique des différends; les accords et organismes régionaux; la Cour internationale de Justice; et les privilèges et immunités dont jouit l’ONU sur le territoire de chacun de ses membres. Elles traitent des activités menées par les Nations Unies entre 2010 et 2015.

Dans son rapport présenté à la 75e session de l’Assemblée générale (A/75/145), le Secrétaire général des Nations Unies se dit très satisfait de la collaboration entre l’ONU et la Faculté dans la réalisation d’études pour le Répertoire. Le rapport indique qu’en 2020, « la solide coopération nouée avec la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa s’est poursuivie pour la dixième année consécutive. Au cours de la période considérée, la Faculté de droit a contribué à l’élaboration de cinq études, sur l’article 8 pour le volume I, les articles 36 et 54 pour le volume III et les articles 94, 104 et 105 pour le volume VI du Supplément no 11 ».

Nous tenons à féliciter les étudiantes suivantes, saluées sur le site Web de l’ONU pour leur contribution à ces études : Anne-Lise Bloch (Canada/Danemark), Genevieve Brown (Canada), Fien Schreurs (Belgique), Erica Sorgi Campiolo (Brésil/Italie), Katya Ukrainetz (Canada) et Lily Wang (Canada).

Pour participer à ce partenariat, il faut d’abord s’inscrire au séminaire sur la documentation de la pratique des Nations Unies (CML 4108 et DCL 6121), qui sera donné pour une 11année consécutive au trimestre d’hiver (à partir de janvier 2021). Les inscriptions au séminaire sont désormais ouvertes aux personnes diplômées et aux étudiants et étudiantes des cycles supérieurs. Les personnes intéressées doivent présenter une demande, accompagnée d’un CV, au professeur Saeid Mirzaei Yengejeh (smirzaei@uottawa.ca).

Quelques témoignages des étudiantes

Genevieve Brown

« Je suis heureuse d’avoir pu contribuer à un corpus d’études aussi réputé qu’important. Comprendre l’interprétation et l’application des articles de la Charte de l’ONU est fondamental pour saisir comment la communauté internationale réagit aux enjeux mondiaux. Ces connaissances sont également essentielles pour déterminer comment notre société doit intervenir face aux difficultés actuelles et futures. Il faut, aujourd’hui plus que jamais, se concerter pour bâtir un avenir meilleur pour tous. J’aimerais remercier le professeur Saeid Mirzaei Yengejeh ainsi que mes collègues pour leur précieuse aide, et j’espère que d’autres membres de la communauté étudiante suivront nos pas afin de contribuer au mandat si important qu’est celui de l’ONU. »

Fien Schreurs

« Je suis très reconnaissante d’avoir eu la chance de réaliser une étude pour l’ONU durant la dixième année de son partenariat avec l’Université d’Ottawa. Cette expérience a été, sans conteste, l’une des plus formatrices et passionnantes de ma carrière universitaire. En tant qu’étudiante internationale, j’ai été impressionnée de voir des gens du monde entier prendre part aux mêmes recherches. Je tiens à remercier mon superviseur, le professeur Saeid Mirzaei Yengejeh, qui m’a servi de phare et qui n’a pas hésité à commenter mon travail pour me faire cheminer. »

Erica Sorgi Campiolo

« Que c’est valorisant de voir son travail être reconnu par les Nations Unies! Ma détermination et mes nombreuses heures de travail auront porté leurs fruits. Cette expérience aura certainement été l’un des moments les plus remarquables de ma carrière universitaire. Je suis heureuse d’avoir choisi l’Université d’Ottawa pour y effectuer ma maîtrise en tant qu’étudiante internationale et, a fortiori, d’avoir réalisé une étude en partenariat avec l’ONU. J’aimerais témoigner ma reconnaissance envers le professeur Yengejeh pour son dévouement et le temps qu’il a bien voulu nous consacrer. Il n’a ménagé aucun effort pour nous épauler. »

Lily Wang

« Ce séminaire a été pour moi une première occasion de m’investir à l’ONU. J’ai apprécié l’expérience, qui a rendu mes études bien concrètes. »

 

Haut de page