11 années de collaboration fructueuse avec les Nations Unies en matière de recherche

Publié le jeudi 28 octobre 2021

Au cours de la onzième année de partenariat avec les Nations Unies, les étudiantes et étudiants de la Section de common law ont récemment terminé la préparation de 5 études supplémentaires pour le Répertoire de la pratique des organes des Nations Unies.

Dans son rapport à la 76e session de l'Assemblée générale (A/76/223), le Secrétaire général des Nations Unies a salué la coopération entre les Nations Unies et la Faculté de droit pour la préparation des études du Répertoire. Le rapport indique qu'en 2021, « la coopération bien établie avec la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa s'est poursuivie pour la onzième année consécutive. » Le rapport précise qu'au cours de la période considérée, la Faculté de droit a contribué à la préparation de 5 études, portant sur les articles 8 et 11 pour le volume I, les articles 33 et 51 pour le volume III et 104 et 105 combinés pour le volume VI du Supplément n° 11.

Le Répertoire est une publication juridique contenant des études analytiques sur les décisions des organes principaux des Nations Unies en vertu de chacun des articles de la Charte des Nations Unies. Au cours des onze dernières années, 68 études pour le Répertoire ont été préparées en anglais et en français, en collaboration avec la Faculté de droit. Au printemps 2021, sous la supervision du professeur à temps partiel Saeid Mirzaei Yengejeh, cinq étudiants diplômés du J.D ont préparé 5 études sur les articles de la Charte ci-dessus, couvrant la période de 2010 à 2020.

Ces études couvrent plusieurs sujets de l'agenda de l'ONU, notamment l'égalité des chances pour les hommes et les femmes au sein du Secrétariat de l'ONU, les activités de l'ONU en matière de désarmement, le règlement pacifique des différends, les nouveaux concepts relatifs à l'autodéfense, ainsi que les privilèges et immunités de l'ONU sur le territoire de ses États membres. 

Félicitations aux élèves suivants dont les noms ont été publiés sur le site Web des Nations Unies en reconnaissance de leurs contributions à la publication de l'ONU : Jakob Bogacki, Amna Farooqi, Tiffany Lee, Giouzelin Mutlu et Natacha Tremblay.

Les étudiants peuvent s'impliquer dans ce partenariat par le biais du « Séminaire sur la documentation des pratiques de l'ONU », CML4108 et DCL6121, qui sera enseigné pour la douzième année consécutive lors d'une session combinée janvier-hiver en 2022. L'inscription au séminaire est maintenant ouverte aux étudiant-e-s de deuxième et troisième cycles. Les membres de la population étudiante intéressés doivent soumettre leur candidature, accompagnée de leur CV, au professeur Saeid Mirzaei Yengejeh (saied.mirzaei@uOttawa.ca).

Voici quelques témoignages d'étudiantes et étudiants qui ont contribué au projet de recherche :

Amna Farooqi
« Préparer une recherche pour l'ONU était un de mes objectifs qui a été rendu possible grâce à cette collaboration. Après avoir étudié en profondeur les méthodes de recherche avec mon professeur, j'ai créé un tableau de recherche avec des sources sur lesquelles je me suis appuyée pour ma soumission finale. Je suis très reconnaissante à l'ONU et à la Faculté d'avoir facilité cette collaboration, et surtout à mon professeur pour son soutien indéfectible et son expertise. J'encourage tous les étudiants intéressés par le droit international à profiter de cette rare opportunité de participer directement aux recherches de l'ONU. »

Tiffany Lee
« Je suis extrêmement reconnaissante d'avoir eu l'occasion de contribuer au Répertoire de la pratique des organes des Nations Unies. Grâce à mes recherches, j'ai acquis une meilleure compréhension de l'interprétation et de l'application des articles de la Charte des Nations unies qui codifient les grands principes des relations internationales. Cela est particulièrement important pour comprendre la réponse des communautés internationales aux problèmes mondiaux. À la lumière des défis actuels, il est devenu d'une importance sans précédent de travailler ensemble pour trouver des solutions qui offrent un meilleur avenir à chacun. »

« Je suis très honorée que l'ONU reconnaisse notre travail. À cet égard, je tiens tout particulièrement à remercier le professeur Yengejeh pour ses conseils, son temps et son dévouement. Tout au long de mes recherches, le professeur Yengejeh m'a offert d'innombrables conseils inestimables et un retour critique. Cette expérience a été vraiment remarquable, et je suis à jamais reconnaissante pour cette expérience rendue possible par le professeur Yengejeh! »

Jakob Bogacki
« Le programme offert par la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, en collaboration avec les Nations Unies, a mis en lumière le rôle de l'ONU dans le droit international. Mes propres recherches sur l'article 51 de la Charte des Nations Unies – le droit inhérent des États à la légitime défense – m'ont permis de mieux comprendre la signification de la “légitime défense”. La beauté de mon travail consistait à prendre un concept juridique tel que la “légitime défense”, à le contextualiser à un conflit particulier dans le monde, puis à discerner comment et pourquoi les parties impliquées ont interprété ce même concept différemment. »

« Grâce à ce programme, j'ai le sentiment d'avoir contribué à l'objectif de l'ONU d'établir une définition solide de la “légitime défense” et d'identifier comment les parties tentent d'élargir cette définition. L'un des points forts de cette entreprise a été l'orientation fournie par le professeur Saeid Mirzaei Yengejeh, dont les connaissances sur les Nations unies et le dévouement envers ses étudiant-e-s sont exceptionnels. En général, pour une étudiante ou un étudiant intéressé par le droit international, ce programme ne doit pas être négligé. »

Giouz Mutlu
« Pendant le trimestre d'hiver 2021, j'ai suivi le cours “Studies in International Law : Seminar on Documenting UN Practice (CML4108) ”, qui s'est avéré être l'une de mes expériences les plus mémorables à la Faculté de droit. Dans ce cours, nous avons eu l'occasion de rédiger une publication juridique pour le Répertoire de la pratique des organes des Nations Unies. Sous la supervision directe du professeur Yengejeh, j'ai préparé un projet d'étude sur l'application et l'interprétation de l'article 8 de la Charte des Nations Unies qui traite de l'égalité des sexes au sein des Nations Unies. Grâce à cette expérience, j'ai acquis une expérience pratique en assistant la plus grande organisation internationale et j'ai pu étudier ses efforts en matière d'égalité des sexes et d'autonomisation des femmes, ce qui a toujours été une de mes passions. Si vous êtes étudiant-e en droit et que vous lisez ce témoignage, je vous recommande vivement de suivre ce cours avec le professeur Yengejeh, dont la perspicacité et le soutien tout au long de la phrase de rédaction sont inégalés. »

Haut de page