Déclaration des doyens et doyennes des facultés de droit du Canada sur le racisme anti-noir

Les membres du Conseil des doyens et doyennes des facultés de droit du Canada sont solidaires avec ceux et celles qui déplorent les cas de racisme systémique et les dénoncent, et en particulier, les violences perpétrées contre les communautés racisées dans la société canadienne et dans bien d’autres sociétés. Nous reconnaissons la peine et l’angoisse qui sont vécues par beaucoup de nos étudiants, membres du personnel et professeurs racisés et nous sommes reconnaissants du leadership des filiales de l’Association des étudiants noirs en droit à travers le pays.

Nous sommes conscients du rôle primordial que peuvent jouer les facultés de droit dans le démantèlement des systèmes de racisme institutionnalisé dans notre société. En tant qu’éducateurs juridiques, nous pouvons contribuer effectivement à changer l’approche avec laquelle ces enjeux sont abordés dans le curriculum et dans le système juridique plus généralement. Nous voulons que tous nos diplômés reconnaissent que le racisme n’a pas lieu d’être dans une société gouvernée par la primauté du droit et que, en tant que membres de la profession juridique, ils ont un rôle à jouer pour améliorer les conséquences des pratiques racistes du système juridique canadien. Cet objectif est extrêmement important, car nous reconnaissons que le droit n’est intrinsèquement ni neutre ni progressiste; d’ailleurs, nous sommes malheureusement conscients que plusieurs diplômés de nos facultés, nombreux ayant occupé des postes de leadership dans la société canadienne, ont joué un rôle significatif dans le développement et la perpétuation de politiques coloniales et racistes. Ceci est une histoire que nous devons travailler à corriger.

Nous nous engageons à poursuivre nos efforts dans chacune de nos facultés de droit pour souligner les enjeux liés au racisme, particulièrement au racisme anti-noir, et au rôle joué par le droit dans le maintien de ces systèmes lorsque nous enseignerons et apprendrons avec nos étudiants et lorsque nous examinerons nos offres de cours. Nous nous engageons aussi à trouver plus d’opportunités pour considérer les façons dont le droit peut être une force de changement pour affaiblir le racisme ancré dans notre société. Nous chercherons à promouvoir l’objectif d’éradiquer le racisme dans le fonctionnement du système juridique à travers les opportunités cliniques et expérientielles que nous offrons à nos étudiants, dans le recrutement étudiant et l’embauche d’enseignants, dans notre soutien aux communautés de recherche examinant ces problématiques et dans notre engagement avec la communauté juridique plus largement.

Haut de page