The Data-Driven Future of International Economic Law

Wolfgang Alschner, Joost Pauwelyn et Sergio Puig

Journal of International Economic Law, Vol. 20, No. 2, 2017, pp. 1-15.

Résumé (dans la langue de publication) :

The availability of more data and new ways of analyzing it is changing the way we do empirical legal research. With the help of modern technology we can study adjudicators, awards and agreements in greater numbers, less time and more detail opening the doors for new research questions, theory building and legal technology applications for scholars and practitioners. This introduction to the Journal of International Economic Law Special Issue on new frontiers in empirical legal research provides a first take on this data-driven future. It distinguishes data-driven research from more traditional methods by pointing to (1) its “data first” attitude, (2) its ambition to look at all the available data rather than subsamples thereof and (3) its focus on computing rather than reading or counting. Data-driven research comes with new promises, but also challenges and limitations. While it allows researchers to uncover latent structures, debunk past myths and even forecast the future, it also requires new skills and competencies including an ability to tell patterns from noise in inductive data analysis. We argue that the time is ripe to overcome these challenges and to seize the opportunities of the new data-driven frontier in empirical legal scholarship.

Cliquez ici pour consulter cet article.

Domaines :

À propos de l’auteur :

Wolfgang Alschner est un professeur de droit dont les recherches se concentrent dans les domaines du droit économique international et de l’analyse computationnelle du droit.  Avant de se joindre à l’Université d’Ottawa, Wolfgang a travaillé pendant plusieurs années à titre de chercheur indépendant pour la Section sur les accords internationaux d'investissement de la CNUCED et comme chercheur invité à l’Institut de hautes études de Genève ainsi que pour le World Trade Institute à Berne, en Suisse également. Wolfgang a cofondé le portail d’analyse des traités d'investissement :  www.mappinginvestmenttreaties.com et a publié des articles dans différentes revues majeures à comité de lecture. Ses recherches sont axées sur le recours à des méthodes liées aux sciences sociales et à l’informatique dans le but d’explorer de façon empirique le droit international. Ses champs d’intérêt portent entre autres sur le droit et l'arbitrage commercial international, le droit de l'OMC, les accords commerciaux régionaux, le règlement des différends commerciaux internationaux, le droit et l’économie et l’analyse empirique du droit.

Cliquez ici pour visiter sa page web de la Faculté.

Haut de page