La Société honorifique de common law

La nomination à la Société honorifique de common law, créée en 2003, constitue la distinction la plus prestigieuse qu'on puisse conférer à un ancien ou une ancienne de la Section de common law de la Faculté de droit.

Les femmes et hommes nommés à cette Société par leurs pairs ont fait de leur formation juridique le tremplin de leurs réalisations et de leurs succès professionnels remarquables. Chacun d'entre eux incarne les valeurs que sont le leadership, l'excellence et la communauté, caractéristiques de la Faculté de common law.

 

Société honorifique de common law

Nous reconnaissons le travail des membres du comité des fondateurs en 2003, dans la création de la Société honorifique de common law : Judith L. Allen (LL.B. 1987), Daniel Boivin (LL.B. 1991), Jan-Marie Divok (LL.B. 1990), Hon. Jean-Marc Labrosse (LL.B. 1960), David J. McGuinty (LL.B. 1986), Allen R. O’Brien (LL.B. 1973), Annamie Paul (LL.B. 1995), Brian P. Smeenk (LL.B. 1977).

 

Terence P. Badour (2010)
Hon. Michel Bastarache (2003)
Katie Black (2017)
Sheila R. Block (2003)
Margaret Bloodworth (2003)
Jean-Paul (J-P.) Bisnaire (2011)
Bruce Carr-Harris (2007)
Ronald Caza (2007)
Hon. James B. Chadwick (2003)
Michael Chambers (2008)
Hon. Louise V. Charron (2003)
May Cheng (2014)
Peter Chiarelli (2017)
Claudette Commanda (2009)
Murray Costello (2006)
Hon. Paul Crampton (2018)
Pierre de Neuville Richard (2017)
Perry Dellelce(2015)
Alan D'Silva (2015)
Michael Edelson (2011)
Maxine Ethier (2016)
Hon. Lee K. Ferrier (2012)
Michelle Flaherty (2008)
Craig Forcese (2016)
Josée Forest-Niesing (2013)

Karin Galldin (2013)
Hon. Alban Garon (2003)
Shirley Greenberg (2003)
Lawrence Greenspon (2009)
Mary Gusella (2006)
Hon. Charles T. Hackland (2013)
Howard Hampton (2007)
Susan Haslip (2007)
Shirley Heafey (2008)
Jay S. Hennick (2003)
Penny Hossack Collenette (2010)
T. Gregory Kane (2009)
Kathleen Keller-Hobson (2017)
Myles Kirvan (2014)
Vahan Kololian (2015)
Hon. Jean-Marc Labrosse (2004)
Jean Lash (2016)
Nicole LaViolette (2006)
Anne Levesque (2015)
Lise Maisonneuve (2015)
Hon. John Manley (2003)
André Marin (2012)
Peggy Mason (2003)
Hon. Dalton J.P. McGuinty (2004)

Maureen McTeer (2008)
Hon. Monique Métivier (2009)
David Nahwegahbow (2010)
Aissa Nauthoo (2010)
Camille Nelson (2003)
Michelle O'Bonsawin (2018)
Allan R. O’Brien (2005)
Hon. Paul Okalik (2003)
Annamie Paul (2005)
Janice Payne (2012)
Rose-Marie Perry (2008)
Robert Pitfield (2006)
Audrey P. Ramsay (2018)
Karen Restoule (2014)
Hon. Allan Rock (2003)
Margaret A. Ross (2004)
Hon. Paul S. Rouleau (2005)
Dr. John R. Rudolph (2005)
David W. Scott (2003)
M. Bernard Syron (2007)
Gabriel Tsampalieros (2003)
Hugh Verrier (2014)
Karin Wells (2011)

 

 

Les membres de la Société honorifique de common law

2018
Honour Society uottawa law

Le juge en chef Paul Crampton (LL.B. 1985)

Paul Crampton a obtenu son double diplôme du programme combiné LL.B. / M.B.A en 1985, il a ensuite obtenu une maîtrise en droit (LL.M.) de l’Université de Toronto en 1987 avant d’être admis au Barreau de l’Ontario la même année. Il a amorcé sa carrière en occupant les fonctions de conseiller spécial auprès du commissaire de la concurrence pour ensuite être nommé juge en chef de la Cour fédérale (2011) et membre du Conseil canadien de la magistrature.

M. Crampton est l’ancien président du groupe de travail sur le droit de la concurrence de la Chambre de commerce du Canada; ancien co-président de l’International Antitrust Committee de l’American Bar Association (Section de droit international); ancien président du Comité sur les fusions de la Section nationale de l’Association du Barreau canadien. Il est également l’un des principaux membres du groupe de travail sur les principes de la concurrence du Conseil de coopération économique du Pacifique (PECC) en plus d’être co-auteur d’un rapport intitulé PECC Principles for Guiding the Development of A competition Driven Policy Framework for APEC Economies, qui a reçu l’aval des ministres de l’APEC en septembre 2000.

M. Crampton a reçu de nombreux prix et distinctions tout au long de sa carrière, notamment la Médaille du jubilé d'or de la Reine (2002), il est en outre lauréat, Arts et Sciences Humaines, de l’Université du Québec à Trois Rivières (2013). Il s'est classé parmi les dix meilleurs avocats au monde de moins de 45 ans exerçant le droit de la concurrence selon un sondage mené en 1998 par the Global Competition Review; et il a été ajouté au répertoire Lexpert comme l’un des 100 juristes les plus créatifs du Canada dans le Lexpert-Thomson Guide to the Leading 100 Creative Lawyers in Canada, en 2006 puis en 2008 dans le Lexpert American Lawyer Guide to the leading 500 lawyers in Canada. Il a également été reconnu dans le 2008 Guide to The World’s Leading Lawyers for Business Law de Chambers Global, dans le 2007 International Who’s Who of Competition Lawyers de Business Research, et dans le 2008 Guide to the World's Leading Lawyers de l’International Financial Law Review. Il a également obtenu la cote la plus élevée (« AV ») dans le Martindale-Hubbell’s Peer Review Ratings (2008).

La juge Michelle O’Bonsawin (LL.B. 1998)

L’honorable juge Michelle O’Bronswin est diplômée (LL.B. 1998) du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa. Elle a été admise au Barreau de l’Ontario en 2000. Elle a ensuite obtenu une maîtrise en droit (LL.M.) de Osgoode Hall, et elle poursuit actuellement des études de doctorat (Ph. D.) à l’Université d’Ottawa. La juge O’Bonsawin préside actuellement à la Cour supérieure de justice de l’Ontario, pour la région de l’Est.

La juge O’Bonsawin a été membre du Comité exécutif du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa, ainsi que des Services juridiques autochtones de la Clinique juridique communautaire de l'Université d'Ottawa.

Elle a reçu de nombreux prix et reconnaissances, notamment une nomination au Prix Laura Legge (janvier 20 17), son portrait a en outre été publié dans « Tete a tete:  Improving Understanding in the Nation's Courtrooms » (septembre 20 16), et elle a été nommée par la revue Lexpert comme étant l'une des « Étoiles montantes - meilleurs avocats de moins de 40 ans du Canada » (2013). Elle a en outre été reconnue en tant qu’éminente femme d’affaires par la Société canadienne des postes lors de la Journée internationale de la femme (2008) et a été identifiée comme chef de file majeur dans le domaine du droit par le magazine de l’Université Laurentienne (2006).

Tout au long de sa carrière, la juge O’Bonsawin s’est profondément engagée dans la vie communautaire et elle est membre de la Première nation des Abénakis d’Odanak.

Audrey P. Ramsay (LL.B. 1993)

Audrey Ramsay a été admise au Barreau de l’Ontario en 1995.  Elle est titulaire d’un double baccalauréat ès arts spécialisé (Sciences politiques et français) de l’Université Wilfrid Laurier (1989) et d’un baccalauréat en droit de l'Université d'Ottawa (1993). Elle exerce actuellement comme avocate chez Blouin Dunn LLP.

Depuis son admission au barreau, elle s’est chargée d’une vaste gamme de dossiers de défense en matière d'assurance, notamment en droit commercial, en négligence professionnelle, en assurance de biens et de risques divers, et en assurance automobile (indemnités d'accident aussi bien que réclamations en responsabilité civile délictuelle). Audrey est en outre conseillère spéciale auprès de Lawyers Professional Indemnity Company (LawPRO).

Elle est membre du Comité des règles en matière civile et s’implique dans plusieurs organisations professionnelles. Elle préside actuellement le Comité des Prix et récompenses de l’Association du Barreau de l’Ontario (ABO), elle est également membre du Conseil de l’ABO, ancienne présidente de la Section du droit des assurances de l’ABO, elle a été membre du conseil d’administration de l’Association du Barreau de l’Ontario, présidente du développement professionnel, présidente de la Section du litige civil, vice-présidente de l’exécutif de la Section du droit des assurances et de l’exécutif de la Section du litige civil de l’ABO, agente de liaison aux affaires publiques de l’exécutif de la Section du droit des assurances et présidente du Comité des avocats à la Commission des services financiers de l’Ontario.

Mme Ramsay est grandement impliquée dans des groupes de défense des intérêts des avocats, elle est d’ailleurs membre de la Advocates Society, de l’Association canadienne des juristes noirs, de la Canadian Defence Lawyers, de l’International Association of Defense Counsel, de la Medico-Legal Society of Toronto, de l’Association du Barreau de l’Ontario, de la Toronto Lawyers Association et de la Women's Law Association of Ontario.

2017
Société honorifique de common law 2017

La Faculté de droit, Section de common law, se réjouit d’annoncer que Katie Black (J.D. 2009), Peter Chiarelli (LL.B. 1991), Pierre de Neuville Richard (LL.B. 1970) et Kathleen Keller-Hobson (LL.B. 1979) seront intronisés en qualité de membres de la Société honorifique de common law pour l’année 2017.
Ces quatre personnes ont misé sur leur formation juridique comme tremplin afin de réussir de manière remarquable dans la carrière professionnelle de leur choix.

Katie Black (J.D. 2009)

Katie Black a obtenu son diplôme en droit avec grande distinction de l’Université d’Ottawa en 2009. Elle a reçu de nombreux prix pendant ses études à l’Université d’Ottawa et a publié dans les domaines du droit des délits et du droit de la protection de la vie privée. Après l’obtention de son diplôme, Katie a obtenu le poste convoité d’auxiliaire juridique auprès de la très honorable Beverley McLachlin, C.P., alors juge en chef de la Cour suprême du Canada.
Katie a été admise au barreau en 2010 et a entamé sa carrière de juriste au sein du cabinet Heenan Blaikie s.r.l. avant de s’associer au cabinet CazaSaikaley s.r.l.. Au cours de sa carrière d’associée chez CazaSaikaley, elle a exercé dans tous les domaines au niveau du contentieux civil et des procédures d'appel, notamment en droit commercial, administratif et constitutionnel. En plus de sa pratique du droit, Katie a énormément apprécié son rôle en tant que professeure auxiliaire, ce qui lui a permis d’enseigner le droit des contrats aux étudiantes et étudiants de première année en droit à l’Université d’Ottawa. 
En 2016, Katie a été nommée conseillère à la magistrature auprès de l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice. À ce titre, elle a contribué à la réforme du processus de nomination des juges fédéraux afin d’accroître l’ouverture, la transparence, la responsabilité et la diversité de la magistrature canadienne. Durant le mandat de Katie comme conseillère à la magistrature, la ministre Wilson-Raybould a nommé plus de juges que tout autre ministre de la Justice depuis plusieurs décennies, desquels 50 pour cent étaient des femmes et 20 pour cent étaient issus de groupes traditionnellement sous-représentés à la magistrature canadienne. 
Katie a accompli un travail considérable au nom de sa communauté et elle a incité d’autres juristes à faire de même. Elle a cocréé et fondé le Programme d’appui au parrainage de réfugiés (PAPR), une organisation nationale qui rassemble plus de 1 200 avocates et avocats bénévoles  et étudiantes et étudiants dans 12 villes au Canada. En 2016, l'Association du Barreau du Comté de Carleton lui a décerné son prestigieux Prix Gordon F. Henderson en reconnaissance de sa contribution au bien-être de la communauté et, en 2017, elle a été la première récipiendaire du nouveau prix de l’Association du Barreau de l’Ontario, le David Scott, Q.C. Award for Pro Bono Law.

Peter Chiarelli (LL.B. 1991)

Peter Chiarelli est directeur général et président des opérations de hockey pour le Edmonton Oilers Hockey Club. Il supervise et administre tous les aspects des opérations de hockey, notamment l'équipe de la LNH, son affiliée l’American Hockey League (AHL), et le recrutement de nouveaux talents.
Passionné de sport depuis toujours, M. Chiarelli s’est impliqué dans le hockey depuis sa jeunesse alors qu’il faisait partie d'une équipe de hockey mineur à Ottawa. Il a été recruté pour étudier et jouer au hockey au Collège Harvard, où il a agi comme capitaine de l’équipe pendant sa dernière année d’étude en 1987. M. Chiarelli a continué à faire du sport pendant ses études de droit à l’Université d’Ottawa.
Après l’obtention de son diplôme en 1991, M. Chiarelli a exercé le droit commercial à petite et moyenne échelle et travaillé comme agent de joueurs avant de se joindre aux Sénateurs d’Ottawa à titre de directeur des relations juridiques en 1999. Il a ensuite été promu aux fonctions de directeur général adjoint du club, pour finalement accéder au poste de directeur général des Bruins de Boston en 2006.
M. Chiarelli a passé neuf saisons avec les Bruins. Il a été nommé Directeur de l’année pour la LNH en 2009, et les Bruins ont remporté la coupe Stanley en 2011. Son équipe accédera à la finale de la coupe Stanley en 2013. M. Chiarelli a en outre agi en qualité de directeur général adjoint de l'équipe olympique canadienne masculine de hockey en 2014, laquelle a remporté la médaille d’or à Sochi, en Russie.
M. Chiarelli n’a jamais cessé de manifester sa fierté de diplômé de la Faculté de droit. Il y est retourné à maintes occasions afin de s’adresser à la population étudiante et prêter son concours à des événements organisés pour les diplômés.

Pierre de Neuville Richard, QC (LL.B. 1970)

Pierre de Neuville Richard a obtenu son diplôme en common law à la Faculté de droit en 1970, où il a reçu la médaille d’or pour avoir obtenu la plus haute moyenne de la Faculté. M. Richard a ensuite effectué sa maîtrise en droit (LL.M.) à l’Université Harvard en 1971. Après son admission au Barreau de l’Ontario en 1973, M. Richard a exercé le droit pendant près de 40 ans à Ottawa, principalement en droit commercial et des sociétés. Il a été associé chez Gowling Henderson, pour devenir ensuite associé principal chez Lang Michener. Il a pris sa retraite en 2013.
M. Richard est réputé pour ses compétences professionnelles en planification stratégique, en création d’alliances et en gestion des relations. Parfaitement bilingue, excellent communicateur, il a conseillé de nombreux clients du secteur privé ainsi que des gouvernements sur des questions de gouvernance, de soins de santé et de francophonie.
M. Richard a joué un rôle déterminant pour ce qui est de façonner le milieu des affaires à Ottawa. Il a été le président fondateur du conseil d'administration à l'Hôpital d'Ottawa et a joué un rôle majeur en matière de gestion de l’hôpital. Il a en outre assumé les fonctions de président fondateur de l’Institut de l’œil, en plus de présider la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, La Cité Collégiale, l'Association des collèges d'arts appliqués et de technologie de l'Ontario et Santé publique de l'Ontario.
M. Richard a été le président, non-membre de la direction, du groupe de sociétés d’Hydro Ottawa de 2004 à 2013, où il a su guider la société tout au long de ses années prospères. Il s’est en outre impliqué au sein des conseils d’administration respectifs de la Commission de la capitale nationale, du Centre des congrès d'Ottawa et de la Ottawa Housing Authority.

Kathleen Keller-Hobson (LL.B. 1979)

Kathleen Keller-Hobson a obtenu son diplôme en droit de la Faculté de droit en 1979 et, après son admission au barreau en 1981, elle est devenue associée principale et avocate en droit des affaires dans trois des plus importants cabinets juridiques canadiens : Torys (1979-2006), Bennett Jones (2006-2011) et Gowlings (2011-2014).
Au cours de ses 35 ans de carrière juridique, Mme Kathleen Keller-Hobson a été une conseillère avisée auprès de sociétés multinationales, d’institutions financières mondiales ainsi que pour le gouvernement canadien et des gouvernements étrangers en matière de fusions et acquisitions aussi bien publiques que privées, de transactions financières de sociétés, de droit des valeurs mobilières et de gouvernance d’entreprises. Elle a acquis une solide expérience à l’échelle internationale en établissant notamment le bureau de Torys à Londres (Angleterre) en 1986 pour ensuite en devenir associée directrice, résidant ainsi à Londres pendant près de dix ans. Elle a par la suite continué à représenter des clients en Europe, au Moyen-Orient et aux États-Unis à propos de transactions transfrontières.
Depuis qu’elle a quitté la profession juridique, Mme Keller-Hobson occupe le poste d’administratrice indépendante principale chez CCL Industries Inc., en plus d’être membre du conseil d’administration de la société mère de Premium Brands, tous deux émetteurs inscrits à la TSX. Elle est en outre membre du conseil d’administration de l'administration aéroportuaire du Grand Toronto.
Mme Keller-Hobson fait preuve d’un indéfectible dévouement envers l’Université et la Faculté de droit. Elle a aidé la Faculté dans le cadre de ses campagnes de financement en plus d’être membre du Cabinet pour la campagne de l'Université d'Ottawa intitulée « Défier les conventions ». De concert avec son conjoint qui est également diplômé de la Faculté, elle a créé une bourse d'études à la Faculté de droit afin d’apporter une aide financière à des étudiantes et étudiants de première et deuxième années.

Haut de page