En quoi consiste le PPD?

Il s’agit d’un programme de huit mois, dont quatre mois de formation pratique intensive dans un cabinet juridique simulé suivis d’un placement de quatre mois dans un milieu de travail juridique.

La formation pratique :

Le programme d’études innovateur du PPD de l’Université d’Ottawa a été conçu en consultation avec des avocats et avocates de la pratique chevronnés. Son objectif est de permettre aux étudiants de maîtriser toutes les habiletés et compétences nécessaires pour offrir des services juridiques de qualité en français et réussir leur carrière professionnelle. La formation est composée de huit modules pratiques :

  • le contentieux civil ;
  • le droit administratif ;
  • le droit commercial ;
  • le droit de la famille ;
  • le droit immobilier ;
  • le droit pénal ;

les testaments et la planification successorale, et ;
la création et la gestion de cabinet.
Dans le cadre du cabinet simulé, les candidats seront initiés à tous les aspects de l’exercice de la profession juridique, notamment la communication avec la clientèle, la recherche et la rédaction juridiques, la prise de décisions stratégiques, la plaidoirie orale, la gestion informatisée d’un cabinet, la gestion du temps, la facturation, la responsabilité professionnelle, l’élaboration d’un plan d’affaires, et le réseautage.

Les formateurs :

Les enseignants praticiens du PPD sont des avocats et avocates de la pratique reconnus pour leur expertise dans leurs domaines de droit respectifs et leur engagement communautaire. Pour plus d’information, rencontrez notre équipe.

Réseautage et mentorat :

Le PPD offre aux candidats des occasions uniques de réseautage et de mentorat en leur permettant de travailler étroitement avec des avocats d’expérience et d’éminents conférenciers et en participant à diverses activités de formation professionnelle continue au sein de la communauté.

Les placements :

La formation intensive sera suivie d’un stage de quatre mois dans un milieu de travail juridique, comme un cabinet juridique, une clinique juridique, un syndicat, un organisme à but non lucratif, une entreprise, un tribunal administratif ou le gouvernement. Les candidats seront supervisés par un ou plusieurs avocats durant leur stage.

Haut de page