Notre équipe

Membres du personnel

Maître Anne Levesque

Maître Anne Levesque occupe le poste de Directrice du Programme de pratique du droit depuis novembre 2013. Avant de se joindre au Programme de pratique du droit, Me Levesque a pratiqué les droits de la personne dans des cabinets privés et une clinique juridique communautaire. Me Levesque est présentement présidente du comité des droits de la personne du Conseil des Canadiens avec déficience et siège aussi sur le conseil d'administration de l'Alliance féministe pour l'action internationale. Elle est aussi une des membres fondateurs du Programme d'appui au parrainage de réfugiés. 

Me Levesque a été professeure à temps partiel au programme français de common law de l’Université d’Ottawa, où elle a enseigné des cours sur le droit à l’égalité, la justice sociale et les litiges constitutionnels. Elle a obtenu une maîtrise en droits de la personne internationaux à l’Université d’Oxford, grâce au généreux soutien de la Fondation Baxter et Alma Ricard. Elle a obtenu son diplôme du Programme français de common law en 2007 et a été admise au Barreau de l’Ontario en 2008. 

En 2015, Me Levesque a été admise à la Société honorifique de common law de l'Université d'Ottawa. Elle été nominée par Canadian Lawyers pour le prix des avocats les plus influents du Canada et reconnue par le Projet de l'Association du Barreau du Canada Avenirs en droit comme une pionnière juridique. 

 

Maître Christiane Saad

Maître Christiane Saad est directrice adjointe et Chef, pédagogie du Programme de pratique du droit (PPD) depuis février 2017.  Elle s’est jointe au PPD à titre de chargée de projet en mai 2016. C’est une ancienne candidate du PPD où elle s'est distinguée pour la meilleure gestion de la pratique.

Me Saad a obtenu son diplôme Juris Doctor (J.D.) au terme du programme de common law en français et sa Licence en droit (LL.L) de l'Université d'Ottawa. Elle est également titulaire d’un Baccalauréat ès sciences en urbanisme de l'Université de Montréal. Elle s'intéresse au droit des technologies, à la protection de la vie privée et à la cybersécurité, aux technologies juridiques ainsi qu’au droit administratif et municipal.

Avant d’entreprendre ses études en droit, Me Saad a travaillé comme gestionnaire de projets et d’équipes, principalement dans des firmes d’arpenteurs-géomètres. Elle siège au conseil d’administration d’Habitations Partagées Outaouais et offre son temps comme médiatrice de quartier au programme Résolution de l’Alternative Outaouais ainsi qu’à l’éducation des jeunes au sujet du droit des technologies et de la cybersécurité.

Me Saad est membre du Barreau du Haut-Canada, de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario, de l'Association du Barreau canadien et de l'Association du Barreau du Comté de Carleton.

Membres du comité consultatif

Pour l’orienter dans sa vision et ses actions, le PPD s’est doté d’un Comité consultatif constitué de juristes engagés et dynamiques; des juges, des avocat(e)s et des professeur(e)s qui se démarquent par l’exemplarité de leur propre cheminement professionnel. Ils et elles siègent au Comité consultatif du PPD en raison de leur expertise dans leurs domaines de droit respectifs et de leur excellente réputation dans la communauté juridique francophone de l’Ontario.

Les membres du Comité consultatif sont :

Professeur Louise Bélanger-Hardy
Programme de common law en français de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa

Maître Ronald Caza
Associé chez CazaSaikaley SRL


Madame la juge Célynne Dorval               
Juge à la Cour de justice de l’Ontario

Maître Laurie Joe            
Avocate à la Clinique juridique communautaire de l’ouest d’Ottawa

Maître Amélie Lavictoire
Conseillère juridique à la Cour suprême du Canada

Maître Andrée-Anne Martel
Directrice par intérim de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario


Professeur Peter Oliver                
Vice-doyen du Programme de common law en français de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

Maître Brigitte Pilon      
Avocate chez Stewarts et avocats, chargée de cours au Programme de common law en français et enseignante praticienne au PPD

Représentants du Nord de l’Ontario :

Maître Louis Filion
Associé chez Filion et avocats


Maître Josée Forest-Niesing      
Avocate, membre de la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa

Enseignants praticiens

Maître Julie Audet 
Fondatrice de Family Law in a Box

Module sur le droit de la famille 

Maître Julie Audet a été admise au Barreau de l’Ontario en 1999 après avoir effectué son stage en droit auprès de la Cour d’appel fédérale et au sein d’un cabinet d’avocats national. Julie a été associée dans un cabinet d’Ottawa jusqu’en décembre 2010, et y a exercé le droit familial pendant douze ans. En 2010, Me Audet a fondé Family Law in a Box, un centre d’information en ligne et un cabinet juridique qui se distinguent des cabinets de droit traditionnels en misant sur une approche collaborative et multi-disciplinaire des conflits familiaux. Family Law in a Box propose une approche holistique où chaque famille a accès aux services spécifiques dont elle a besoin pour résoudre de façon collaborative les questions découlant de la séparation des conjoints.

En plus d’avoir une double formation juridique (en common law et en droit civil), Me Audet a effectué sa maîtrise en droit familial à l’Université de York en décembre 2010. Elle enseigne le droit de la famille à l’Université d’Ottawa depuis 2008 et a été invitée à diverses conférences sur le droit de la famille en Ontario et au Québec. Me Audet pratique activement le droit collaboratif et agit aussi à titre de médiatrice en matière familiale, et ce dans les deux langues officielles. Me Audet est engagée dans divers comités composés d’avocats en droit de la famille, de juges et de membres de la communauté qui tentent constamment d’améliorer le système de justice familiale et de le rendre plus accessible au public.

 

Maître Stéphane Bond
McBride, Bond, Christian SRL

Module sur la création et la gestion d’un cabinet

De façon générale, maître Stéphane Bond traite une multitude de litiges commerciaux. Plus précisément, Me Bond traite de nombreux litiges en matière de construction ce qui comprend notamment l’enregistrement et la défense de privilège au titre de propriété et ce, pour les différents intervenants du monde de la construction.

Une partie de la pratique de Me Bond est également axée sur le droit du travail, il est notamment appelé à régler des requêtes en accréditation, des griefs et des questions de conflit de compétences entre les différents secteurs reliés au domaine de la construction. Me Bond peut plaider dans les deux langues officielles et est membre de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario de même que de l’Association de la construction de l’Outaouais. Me Bond a également été conférencier invité lors de séances d’information de l’Association de la construction d’Ottawa.

Me Bond a fait son stage chez Doucet McBride en 2001-2002, il s’est joint à l’équipe en 2002 et est devenu associé en 2010. Il a obtenu son baccalauréat ès arts (histoire) de l’Université de Hearst (Université Laurentienne) en 1996 et son diplôme en droit de l’Université d’Ottawa en 2001. Me Bond a été admis au Barreau du Haut-Canada en 2002.

 

Maître Rodrigue Escayola 
Gowlings SRL

Module sur le testament et la planification successorale 

Maître Rodrigue Escayola exerce en litige civil, tant en anglais qu’en français. Il représente des clients du Québec et de l’Ontario devant la Cour supérieure de justice et la Cour d’appel de l’Ontario, les Cours fédérales, la Commission d’appel et de révision des professions de la santé et autres tribunaux administratifs.

Une partie importante de la pratique de Me Escayola porte sur les litiges en matière successorale et de capacité où il est appelé à agir dans des causes de contestation et d’interprétation de testaments et de procurations, de redditions de comptes contestées et de réclamations de pension alimentaire par des personnes à charge, de même que dans des cas de manquements aux obligations de fiduciaire. Depuis 2005, Me Escayola est fréquemment invité à donner des conférences sur la planification et la gestion des successions aux employés et gestionnaires de la fonction publique fédérale et autres professionnels. Il a été invité par le Barreau du Haut-Canada en tant que conférencier sur la question de la responsabilité des avocats transigeant avec des clients présentant des handicaps.

Me Escayola possède aussi une vaste expérience en droit des condominiums, et à ce titre, il représente des associations condominiales, ainsi que des administrateurs, propriétaires et gestionnaires de copropriétés. Il a publié divers articles et est cité dans diverses revues de l’industrie de la copropriété, et est régulièrement appelé à présenter des exposés sur diverses questions juridiques en cette matière à des gestionnaires et administrateurs de condos, de même qu’à des avocats œuvrant dans le domaine.

Me Escayola a également enseigné la procédure civile à la faculté de droit de l’Université de Montréal. Avant de se joindre à Gowlings, il a été conseiller juridique à la direction générale du droit de la Cour suprême du Canada. Il a également été réserviste pendant plus de 18 ans et a été déployé en Haïti comme casque bleu pour les Nations Unies en 1995. Il détenait le rang d’adjudant lorsqu’il a pris sa retraite des Forces canadiennes, après avoir reçu de nombreux prix et médailles.

Me Escayola est titulaire d’un baccalauréat (LL.B.), d’une maîtrise en droit (LL.M.) de l’Université d’Ottawa en plus d’être diplômé en administration des affaires (B.A.A.) de l’Université du Québec en Outaouais. Me Escayola est membre de plusieurs ordres professionnels de juristes.

 

Maître Marie-Josée Lafleur 
Lafleur & avocats

Module sur le droit pénal

Maître Lafleur est originaire de Timmins. Elle a fait ses études à l’Université d’Ottawa, à l’Université Dalhousie ainsi qu’à l’Université de Saint‑Pétersbourg en Russie. Elle a obtenu son diplôme du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa et est avocate depuis 1999.

Me Lafleur a essentiellement exercé dans le domaine du droit criminel depuis le début de sa carrière. Elle a travaillé pour de petits cabinets privés et pour le bureau d’Aide juridique de l’Ontario en tant qu’avocate de service avant d’ouvrir son cabinet Lafleur & avocats dont les bureaux sont situés à Ottawa et à l’Orignal. Elle travaille beaucoup avec les autochtones, les gens ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, avec les gens plus défavorisés et avec les jeunes. En 2009, elle est devenue membre du Barreau du Québec, afin de pouvoir aider ses clients ayant des problèmes avec le système judiciaire dans les deux provinces. Elle milite en faveur des minorités francophones de l’Ontario et anglophones du Québec. Me Lafleur travaille de près avec les collèges et les universités comme maître de stage. Elle est mère de quatre enfants et conseille souvent les futures avocates qui désirent se lancer dans la pratique privée.  Dans son « temps libre », elle participe à des compétitions nationales et internationales de bateau dragon. Me Lafleur est ravie de faire partie de l’équipe qui se chargera du nouveau PPD.

 

Maître Brigitte Pilon
Stewarts et avocats

Module sur le droit immobilier 

Maître Brigitte Pilon est native de la ville de Sudbury. Elle s’est installée à Ottawa en 1984 dans le but de poursuivre ses études en droit. Elle exerce dans les domaines de testaments et successions et de transactions immobilières depuis le début de sa carrière en droit. Me Pilon a enseigné au Barreau dans ces deux domaines pendant plus d’une dizaine d’années.

Me Pilon exerce actuellement le droit au cabinet de Stewart et associés et occupe aussi le poste de directrice exécutive au Conseil des doyens et doyennes de droit du Canada (CDFDC). Elle s’intéresse au domaine de l’éducation, ce qui l’a incitée à se présenter comme conseillère scolaire et depuis plus de quatre ans, elle est membre du Conseil scolaire catholique du Centre-Est (CECCE).

 

Maître Marc Sauvé 
CazaSaikaley SRL

Modèle sur les contentieux civil

La pratique de maître Marc Sauvé comprend les litiges en matière d’erreurs médicales, la responsabilité professionnelle, le litige commercial, le litige en matière d’emploi et le litige de construction. Depuis son admission au barreau en 2009, Me Sauvé a régulièrement comparu devant la Cour supérieure de l’Ontario et la Cour d’appel de l’Ontario.

Me Sauvé a enseigné le droit du commerce au niveau collégial et a récemment enseigné le droit de l’emploi à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. En tant que président du sous-comité des avocats bilingues pour l’Association du barreau de l’Ontario, Me Sauvé a organisé et promu une programmation éducative pour les avocats de la région de l’est de 2009 à 2012. Pendant ce temps, il a également été président du sous-comité pour les programmes de Procès simulés et s’est mérité un prix de l’excellence de l’Association du barreau de l’Ontario. Me Sauvé est présentement co-président du comité des stagiaires et du comité de recrutement chez CazaSaikaley.

Durant ses études de droit, Me Sauvé a reçu plusieurs prix académiques, notamment la Bourse pour les études professionnelles (plus haute moyenne lors de l’inscription), la Bourse P. Andrée Wylie et la Bourse LeBreton-Holmes (moyenne élevée), la Bourse Flavelle Kubrick LLP (excellence académique) et la Bourse Cara/Michael Syron (excellence académique).

En tant qu’avocat bilingue ayant une pratique vaste et orientée sur les résultats, les services juridiques de Me Sauvé sont retenus dans des dossiers complexes et délicats, exigeant des habiletés en plaidoirie, qui portent, par exemple, sur la négligence professionnelle et le litige médical. Avant de se joindre à CazaSaikaley, Me Sauvé a travaillé à la Gendarmerie royale du Canada et à la Cour suprême du Canada.

Haut de page