Notre équipe

Membres du personnel

Maître Anne Levesque

Maître Anne Levesque occupe le poste de Directrice du Programme de pratique du droit depuis novembre 2013. Avant de se joindre au Programme de pratique du droit, Me Levesque a pratiqué les droits de la personne dans des cabinets privés et une clinique juridique communautaire. Me Levesque est présentement présidente du comité des droits de la personne du Conseil des Canadiens avec déficience et siège aussi sur le conseil d'administration de l'Alliance féministe pour l'action internationale. Elle est aussi une des membres fondateurs du Programme d'appui au parrainage de réfugiés. 

Me Levesque a été professeure à temps partiel au programme français de common law de l’Université d’Ottawa, où elle a enseigné des cours sur le droit à l’égalité, la justice sociale et les litiges constitutionnels. Elle a obtenu une maîtrise en droits de la personne internationaux à l’Université d’Oxford, grâce au généreux soutien de la Fondation Baxter et Alma Ricard. Elle a obtenu son diplôme du Programme français de common law en 2007 et a été admise au Barreau de l’Ontario en 2008. 

En 2015, Me Levesque a été admise à la Société honorifique de common law de l'Université d'Ottawa. Elle été nominée par Canadian Lawyers pour le prix des avocats les plus influents du Canada et reconnue par le Projet de l'Association du Barreau du Canada Avenirs en droit comme une pionnière juridique. 

 

Maître Christiane Saad

Maître Christiane Saad est directrice adjointe et Chef, pédagogie du Programme de pratique du droit (PPD) depuis février 2017.  Elle s’est jointe au PPD à titre de chargée de projet en mai 2016. C’est une ancienne candidate du PPD où elle s'est distinguée pour la meilleure gestion de la pratique.

Me Saad a obtenu son diplôme Juris Doctor (J.D.) au terme du programme de common law en français et sa Licence en droit (LL.L) de l'Université d'Ottawa. Elle est également titulaire d’un Baccalauréat ès sciences en urbanisme de l'Université de Montréal. Elle s'intéresse au droit des technologies, à la protection de la vie privée et à la cybersécurité, aux technologies juridiques ainsi qu’au droit administratif et municipal.

Avant d’entreprendre ses études en droit, Me Saad a travaillé comme gestionnaire de projets et d’équipes, principalement dans des firmes d’arpenteurs-géomètres. Elle siège au conseil d’administration d’Habitations Partagées Outaouais et offre son temps comme médiatrice de quartier au programme Résolution de l’Alternative Outaouais ainsi qu’à l’éducation au sujet du droit des technologies et de la cybersécurité.

Me Saad est membre du Barreau du Haut-Canada, de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario, de l'Association du Barreau canadien et de l'Association du Barreau du Comté de Carleton.

 

Liliana Mora

Liliana Mora est chargée de projet au sein du Programme de pratique du droit (PPD).  Ayant suivi elle-même le programme en 2016, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle s’est jointe à l’équipe du PPD. Elle souhaite contribuer à l’amélioration du programme.

Avant de se joindre au PPD, elle a eu l’occasion de faire un stage en droit à Montfort. Elle a complété sa Licence en droit (LL.L)  et son Juris Doctor (J.D.) à l’Université d’Ottawa. Elle s’intéresse aux besoins de la communauté et aux problèmes sociaux. Pendant ses études en droit, elle a travaillé à Entraide-deuil de l’Outaouais alors qu’en 2016, elle a organisé la Nuit des sans-abri à Gatineau. C’est l’un des motifs qui l’ont poussée à participer au PPD en tant que candidate et employée. Pour l’instant, son expérience bénévole à Ottawa se limite aux droits des locataires, mais elle se soucie des droits de la personne et à la justice sociale en général.

Ashley-Ann Larocque

Ashley-Ann Larocque est titulaire d’un baccalauréat en traduction de l’Université d’Ottawa et a obtenu son diplôme d’adjoint juridique en avril 2017 du collège La Cité. Dans le cadre de son programme collégial, elle a accompli un stage au Centre de traduction et de documentation juridique de l’Université d’Ottawa. Pendant quatre ans, elle a travaillé comme éducatrice dans les services de garderies de la Cité de Clarence-Rockland où elle mettait sur pied une grande variété d’activités afin de divertir le groupe d’enfants d’âge scolaire sous sa charge.  Candidate à l’agrément de l’ATIO et à la recherche d'un nouveau défi, Mme Larocque s’est jointe à l’équipe du PPD en mai 2017.​​​​​​​

Membres du comité consultatif

Pour l’orienter dans sa vision et ses actions, le PPD s’est doté d’un Comité consultatif constitué de juristes engagés et dynamiques; des juges, des avocat(e)s et des professeur(e)s qui se démarquent par l’exemplarité de leur propre cheminement professionnel. Ils et elles siègent au Comité consultatif du PPD en raison de leur expertise dans leurs domaines de droit respectifs et de leur excellente réputation dans la communauté juridique francophone de l’Ontario.

Les membres du Comité consultatif sont :

Professeur Louise Bélanger-Hardy
Programme de common law en français de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa

Maître Ronald Caza
Associé chez CazaSaikaley SRL


Madame la juge Célynne Dorval               
Juge à la Cour de justice de l’Ontario

Maître Laurie Joe            
Avocate à la Clinique juridique communautaire de l’ouest d’Ottawa

Maître Amélie Lavictoire
Conseillère juridique à la Cour suprême du Canada

Maître Andrée-Anne Martel
Directrice par intérim de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario


Professeur Peter Oliver                
Vice-doyen du Programme de common law en français de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

Maître Brigitte Pilon      
Avocate chez Stewarts et avocats, chargée de cours au Programme de common law en français et enseignante praticienne au PPD

Représentants du Nord de l’Ontario :

Maître Louis Filion
Associé chez Filion et avocats


Maître Josée Forest-Niesing      
Avocate, membre de la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa

Enseignants praticiens

Maître Stéphane Bond,  MBC LAW 
Gestion de la pratique et d’un cabinet

De façon générale, Me Stéphane Bond traite d’une multitude de litiges commerciaux. Me Bond exerce plus précisément en matière de construction, ce qui comprend notamment l'enregistrement et la défense de privilèges au titre de propriété, et ce, pour les différents intervenants du monde de la construction. Une partie de la pratique de Me Bond est également axée sur le droit du travail où il est appelé à régler des requêtes en accréditation, des griefs et des questions de conflits de compétence entre les différents secteurs toujours reliés au domaine de la construction. Me Bond peut plaider dans les deux langues officielles et est membre de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario de même que de l'Association de la construction de l'Outaouais. Me Bond a également été conférencier invité lors de séances d'information tenues par l'Association de la construction d'Ottawa. Me Bond a effectué son stage chez Doucet McBride en 2001-2002, s'est joint à l'équipe en 2002 et est devenu associé en 2010. Il a obtenu son baccalauréat ès arts (histoire) de l'Université de Hearst (Université Laurentienne) en 1996 et son diplôme en droit de l'Université d'Ottawa en 2001. Me Bond a été admis au BHC en 2002. 
 

Maître Éric Cabana,   Clinique juridique francophone de l’Est d’Ottawa
Droit administratif (Droit du logement)

Diplômé du Programme national de l’Université d’Ottawa, Me Éric Cabana a fait son stage à la Clinique juridique francophone de l’Est d’Ottawa en 2005 et a continué d’y exercer le droit à titre d’avocat, principalement dans les domaines du logement et du maintien du revenu. Il a été membre du Tribunal de l’aide sociale (2008-2009) pour ensuite retourner exercer le droit à la Clinique juridique. Ancien membre du conseil d’administration de l’Association canadienne-française de Prescott et Russell, et du Centre ontarien de défense des droits des locataires, il siège présentement au conseil d’administration d’Action-Logement.

Maître Martine Cétoute ,  Clinique juridique francophone de l’Est d’Ottawa 
Droit administratif (Droit du logement)

Après son admission au BHC, Me Martine Cétoute s’est jointe à titre d’avocate à la Clinique juridique francophone de l’Est d’Ottawa où elle exerce actuellement dans les domaines du droit de l’immigration, du droit des locataires et du maintien du revenu. Pendant ses études en droit, Me Cétoute a eu l’occasion de travailler à la Clinique juridique communautaire de l’Université d’Ottawa au sein de deux divisions et suite à ses études, elle a effectué son stage dans un cabinet juridique national dans la région d’Ottawa. Me Cétoute est membre et secrétaire du conseil d’administration de Matthew House Refugee Services (Ottawa). Pendant de nombreuses années, elle était également bénévole au Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, un organisme francophone qui apporte son soutien aux survivantes d’agressions sexuelles. Ses diverses expériences en droit communautaire et en tant que bénévole au sein de la communauté ont contribué à son désir de poursuivre une carrière en justice sociale.
 

Maître Garrick Apollon,   Ministère de la Justice du Canada
Droit commercial

À venir. 

Maître Rodrigue Escayola  Gowlings WLG 
Testaments et planification successoral

Me Rodrigue Escayola exerce le litige civil, tant en anglais qu’en français. Il représente des client(e)s du Québec et de l’Ontario devant la Cour supérieure de justice et la Cour d’appel de l’Ontario, les Cours fédérales, la Commission d’appel et de révision des professions de la santé et d’autres tribunaux administratifs. Me Escayola dirige le groupe du droit des condominiums au bureau d’Ottawa de Gowlings. Il représente des associations condominiales, ainsi que des directeurs, propriétaires et gestionnaires de condos. Il a publié divers articles et est cité dans diverses revues de l’industrie de la copropriété, et contribue régulièrement au blogue sur le droit des condominiums du cabinet. Me Escayola est fréquemment invité à donner des conférences à l’intention des gestionnaires et directeurs de condominiums, et à des avocat(e)s. Il siège également au conseil d’administration de son condominium. Une partie importante de la pratique de Me Escayola porte sur les litiges en matière successorale et de capacité où il est appelé à agir dans des causes de contestation et d’interprétation de testaments et de procurations, de redditions de comptes contestées et de réclamations de pension alimentaire par des personnes à charge, de même que dans des cas de manquements aux obligations de fiduciaire. Depuis 2005, Me Escayola est fréquemment invité à donner des conférences sur la planification et la gestion des successions aux employés et gestionnaires de la fonction publique fédérale et à d’autres professionnels. Il a été invité par le BHC en tant que conférencier sur la question de la responsabilité des avocat(e)s transigeant avec des client(e)s présentant des handicaps. Me Escayola a également enseigné la procédure civile à la faculté de droit de l’Université de Montréal. Avant de se joindre à Gowlings, il a été conseillé juridique à la direction générale du droit de la Cour suprême du Canada. Il a également été réserviste pendant plus de 18 ans et a été déployé en Haïti comme casque bleu pour les Nations Unies en 1995. Il détenait le rang d’adjudant lorsqu’il a pris sa retraite des Forces canadiennes, après avoir reçu de nombreux prix et médailles. Me Escayola est titulaire d’un baccalauréat (LL.B.), d’une maîtrise en droit (LL.M.) de l’Université d'Ottawa en plus d’être détenteur d’un grade de bachelier en administration des affaires (B.A.A.) de l’Université du Québec en Outaouais. Me Escayola est membre de plusieurs ordres juridiques.
 

Maître Marie-Josée Lafleur  Lafleur & Associés 
Droit pénal

Me Marie-Josée Lafleur est originaire de Timmins, Ontario. Elle a fait ses études à l'Université d'Ottawa, à l'Université Dalhousie ainsi qu'à l'Université de Saint-Pétersbourg, en Russie. Elle a obtenu son diplôme du Programme de common law français de l'Université d'Ottawa. Elle est avocate depuis 1999. Me Lafleur a essentiellement travaillé dans le domaine du droit criminel depuis le début de sa carrière. Elle a travaillé pour de petits cabinets privés et pour le bureau d'Aide juridique de l'Ontario, en tant qu'avocate de service, avant d'ouvrir son cabinet Lafleur & avocats qui a des bureaux à Ottawa et à l'Orignal. Elle travaille beaucoup avec les autochtones, les gens ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, et de façon générale, avec les gens plus défavorisés et les jeunes. En 2009, elle est devenue membre du Barreau du Québec, ce qui lui a permis d’aider ses client(e)s ayant des problèmes avec le système judiciaire dans les deux provinces. Elle milite en faveur des minorités francophones de l'Ontario et anglophones du Québec. Me Lafleur travaille de près avec les collèges et les universités en qualité de maître de stage. Elle est mère de quatre enfants et dispense souvent ses conseils aux futures avocates qui désirent se lancer dans la pratique privée. Dans ses « temps libres », elle participe à des compétitions nationales et internationales de bateau dragon.
 

Maître Mimi Marrello, ALT Divorce 
Droit de la famille

À venir
 

Maître Brigitte Pilon,  Stewart et associés
Droit immobilier

Me Brigitte Pilon est native de la ville de Sudbury. Elle s’est installée à Ottawa en 1984 dans le but de poursuivre ses études en droit. Elle exerce dans les domaines de testaments et successions et de transactions immobilières depuis le début de sa carrière en droit. Me Pilon a enseigné au BHC dans ces deux domaines pendant plus d’une dizaine d’années. Me Pilon exerce actuellement le droit au cabinet de Stewart et associés et occupe aussi le poste de directrice exécutive au Conseil des doyens et doyennes de droit du Canada. Elle s’intéresse au domaine de l’éducation, ce qui l’a motivée à se présenter comme conseillère scolaire et à être membre de la table du Conseil scolaire catholique du Centre-Est depuis plus de quatre ans.
 

Maître Gabriel Poliquin, CazaSaikaley srl
Contentieux civil

Avant de se joindre à l'équipe de CazaSaikaley, Me Gabriel Poliquin a exercé comme plaideur dans les deux langues officielles auprès du bureau d'Ottawa d'un cabinet d'avocat(e)s national. Sa pratique est orientée vers tous les aspects du droit public dont le droit administratif, le droit constitutionnel, l'accès à l'information et les droits de la personne. Auparavant, Me Poliquin a occupé le poste d'auxiliaire juridique auprès de l'honorable Louis LeBel à la Cour suprême du Canada. Pendant ses études, il a été lauréat 2010 du prix de rédaction juridique Hélène-Laporte ainsi que du prix de la Osgoode Society en histoire du droit canadien.  Avant de faire carrière en droit, Me Poliquin était professeur de linguistique et de sciences cognitives à l'Université du Delaware.
 

Maître Marie-Pier Dupont, CazaSaikaley srl
Contentieux civil

Me Marie-Pier Dupont s’est jointe au cabinet comme avocate après y avoir complété son stage de barreau. Pendant son stage, Marie-Pier a pu aquérir de l’expérience de litige dans le cadre d’un procès civil de grande envergure en matière de blessures corporelles et de responsabilité du manufacturier. Elle a également pu assister deux avocats seniors du cabinet dans la préparation d’un appel à la Cour d’appel de l’Ontario. Lors de ses études en droit à l’Université d’Ottawa, Marie-Pier a développé une passion pour le litige en participant à deux concours de plaidoirie, lors desquels elle s’est particulièrement distinguée en remportant plusieurs prix, notamment le prix de la meilleure plaideuse lors du Concours Charles Rousseau en droit international public et le prix de la troisième meilleure plaideuse lors du Concours Laskin en droit constitutionnel et administratif. Elle a également remporté le prix Hélène Laporte pour l’excellence en rédaction juridique et le prix de la Osgoode Society for Legal History et a représenté avec succès des clients devant le Tribunal de la sécurité sociale. Finalement, Marie-Pier a siégé pendant deux ans sur le comité d’appel du Sénat de l’Université et s’est impliquée bénévolement dans de nombreuses autres activités. Parfaitement bilingue, Me Dupont s’intéresse particulièrement aux questions juriques complexes nécessitant une analyse appronfondie.

Maître Sacha Baharmand, Ministère de la Justice du Canada
Droit administratif (gouvernemental)

Maître Sacha Baharmand est conseiller juridique au ministère de la Justice du Canada. En tant que personne-ressource au sujet des communautés linguistiques minoritaires et de l’accès à la justice, il contribue à l’élaboration des orientations en matière de droit et de justice dans les deux langues officielles. Il est membre du Comité consultatif et du Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur l'accès à la justice dans les deux langues officielles. Il est aussi membre du Comité permanent de l’accès à la justice de l’Association du Barreau de l’Ontario et siège aux conseils d’administration du Centre hospitalier pour enfants de l’Est ontarien (CHEO), du Centre de santé communautaire du centre-ville et de l’Ontario Association of Children’s Rehabilitation Services.  

Plus tôt dans sa carrière, Me Baharmand a exercé le droit en pratique privée puis au sein des services juridiques de la GRC et du Bureau canadien de la concurrence. Il a comparu devant la Cour fédérale, la Cour supérieure de même que devant la Cour d’appel de l’Ontario. Il est l’ancien rédacteur adjoint de la Revue de la common law en français et de l'Institut canadien d'information juridique (CanLII).

Il a été président du Centre de santé communautaire Carlington et membre du conseil d'administration du Centre de traitement pour enfants d'Ottawa.  Il a aussi été vice-président d’Entraide budgétaire Ottawa, membre du Bureau des gouverneurs et membre du Sénat académique de l’Université de Saint-Boniface.

Pour son engagement et sa contribution à la collectivité, il a reçu en 2013 la Médaille du jubilé de diamant de Sa Majesté la Reine Elizabeth II. Il est l'heureux père de deux filles.

Maître Anne-Marie Duquette, Ministère de la Justice du Canada – Direction des langues officielles
Droit administratif (gouvernemental)

Me Duquette est conseillère juridique au sein de la Direction des langues officielles du ministère de la justice du Canada depuis 2014. Elle rend avis et conseils en droits des langues officielles aux institutions fédérales desservies par Justice Canada dans une multitude de contextes, par exemple: litiges criminels et civils, communications et services auprès du public, droits linguistiques des employés des institutions fédérales. Elle coordonne et élabore conjointement avec les avocats plaideurs la position du Procureur général du Canada dans le cadre de litiges linguistiques. Maître Anne-Marie Duquette a débuté sa carrière au ministère de la Justice du Canada en 2008, auprès des Services juridiques de la défense nationale et des forces canadiennes où elle exerçait principalement dans le domaine de la sécurité nationale. En 2009, elle s’est jointe à l’équipe des plaideurs spécialisés en droit du travail et de l’emploi au sein des Services juridiques du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. Dans le cadre de ce travail, Me Duquette a plaidé dans les deux langues officielles partout au Canada devant plusieurs tribunaux administratifs, la Cour fédérale et la Cour d’appel fédérale. Elle a également préparé des plaidoiries écrites dans le contexte de demandes d’autorisation d’appel devant la Cour suprême du Canada.
 

Maître Renée Soublières, Ministère de la Justice du Canada – Direction des langues officielles
Droit administratif (gouvernemental)

Maître Renée Soublière a obtenu un Baccalauréat ès Arts de l'Université d'Ottawa (Médaille d'Or de l'Université d'Ottawa) dans le cadre duquel elle passa un an à l'Université Jean Moulin Lyon III en France. Elle compléta ensuite son Baccalauréat en droit au Programme de common law en français. Avant d'effectuer son stage de cléricature à l'étude Nelligan Power à Ottawa, Maître Soublière obtint une Maîtrise en droit de l'Université d'Ottawa. Son mémoire, intitulé « Les perpétuels tiraillements des tribunaux dans l'interprétation des droits linguistiques », a été publié dans la Revue de la common law en français (vol. 4 :1. 2001). Elle fut appelée au Barreau en février 2000. Elle travaille depuis au ministère de la Justice du Canada. Elle occupe présentement le poste d'avocate conseil et coordonnatrice du contentieux au sein de la Direction des langues officielles, Équipe du droit. 
 

Maître Nicolas Ranger,  L'Aide juridique Ontario 
Droit administratif (Immigration et protection des réfugiés)

Me Nicolas Ranger exerce en droit de l'immigration et en droit des réfugiés. Il a obtenu son diplôme Juris Doctor (J.D.) et sa Licence en droit (LL.L) à l'Université d'Ottawa. Avant ses études en droit, il a obtenu un baccalauréat en sciences sociales. Il exerce au sein de l’équipe du Bureau des services juridiques intégrés de l'Aide juridique Ontario depuis 2013. Il représente des client(e)s en français et en anglais devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, incluant devant la Section de la protection de l'immigration, la Section d'appel de l'immigration, la Section d'appel des réfugiés et la Division de l'immigration. Me Ranger représente aussi des client(e)s devant la Cour fédérale du Canada en matière de contrôle judiciaire. Avant de se joindre à l'Aide juridique Ontario, Me Ranger a effectué son stage en droit et a évolué en tant qu'avocat pour un cabinet de litige à Ottawa, où il a exercé le droit de l'immigration, le droit criminel et le droit d'appel. Pendant cette période, Me Ranger a travaillé sur des dossiers d'appel devant la Cour d'appel de l'Ontario et la Cour suprême du Canada.  Me Ranger est membre de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario, de l'Association des avocats pour les réfugiés (Refugee Lawyers Associations), et l'Association canadienne des avocat(e)s en droit des réfugiés.
 

Haut de page