La professeure Tracey Lindberg obtient une Chaire de recherche de l’Université

Publié le jeudi 13 juillet 2017

La professeure de common law Tracey Lindberg a obtenu une Chaire de recherche en lois, ordres juridiques et traditions autochtones. Son programme de recherche contribuera à l'avancement du droit inhérent aux lois, à la citoyenneté, à l’autorité gouvernementale et à la recherche juridique comparée autochtones.

Grâce à son programme de Chaires de recherche, l’Université d’Ottawa vise à accroître sa notoriété en menant des recherches de qualité supérieure qui ont de fortes chances d’avoir d’importantes répercussions. Les Chaires sont octroyées en reconnaissance de réalisations exceptionnelles continues dans les domaines de la recherche et de la formation des étudiants. 

Le programme de recherche de la professeure Lindberg s’appuie sur les philosophies et les principes juridiques de quatre groupes participatifs qui conservent et appliquent les lois, ordres juridiques et traditions autochtones. La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ainsi que les promesses électorales faites par le gouvernement canadien actuel nécessitent qu’une recherche soit menée afin de déterminer les paramètres de l’autodétermination, de la communauté et des institutions politiques et juridiques. La professeure Lindberg entreprendra des recherches et décortiquera les lois, ordres juridiques et traditions inhérents qui soutiennent et renforcent la gouvernance autochtone. Ainsi, Mme Lindberg pourra étudier et mieux comprendre les lois et la notion d’inhérence en ce qui a trait aux nations, aux communautés et aux sociétés autochtones, en plus d’écrire à ce sujet. Soutenu par la renommée internationale de la professeure Lindberg à titre de chercheuse et de rédactrice, ce programme constitue une occasion unique d’effectuer une analyse comparative des lois liées à la gouvernance et à la citoyenneté autochtones. 

Le mandat de cinq ans de la professeure Lindberg en tant que titulaire de la Chaire de recherche en lois, ordres juridiques et traditions autochtones a commencé le 1er avril 2017.

Félicitations à la professeure Lindberg !

Haut de page