Le professeur Stewart Elgie reçoit une subvention de partenariat du CRSH pour une initiative économique verte de grande envergure

Publié le mercredi 11 octobre 2017

Le professeur Stewart Elgie, de la Section de common law, a reçu une subvention de partenariat prestigieuse de  2,5 millions de $ de la part du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour un projet d’une durée de 7 ans intitulé « Greening Growth Partnership: Connecting Research with Policy for an Innovative, Sustainable Economy ». Pour réaliser le projet, le professeur Elgie, directeur de projet, s’associera à 33 co-chercheurs (dont Nathalie Chalifour et Jeremy de Beer, de la Section de common law), 14 collaborateurs et 46 établissements de recherche.

Selon un nombre croissant d’économistes réputés à l’échelle internationale, l’économie avantage de plus en plus les pays (et les entreprises) écoénergétiques, éconovateurs, qui polluent moins tout en préservant le capital naturel. Cette transition vers la croissance verte est motivée par un stress environnemental sans précédent qui ne cesse de grandir, ainsi que par l’accélération des changements technologiques qui permettront de s’attaquer aux problèmes environnementaux. L’évolution du marché mondial crée des débouchés ainsi que des risques pour tous les secteurs de l’économie canadienne, notamment la technologie propre, la fabrication et les ressources naturelles. Pour prospérer dans cette économie émergente, tous les ordres de gouvernement devront faire preuve de leadership.

Le « Greening Growth Partnership (GGP) » est un partenariat de savoir qui rassemble des universitaires canadiens et internationaux de différentes disciplines, des dirigeants politiques, des chefs d’entreprises et des directeurs d’ONG ayant des intérêts communs. L’objectif de ce partenariat est d’informer ainsi que d’acquérir et de mobiliser les connaissances pour établir de meilleurs politiques et mener le Canada vers une économie générant de l’argent, des emplois et de la prospérité tout en diminuant les répercussions sur l’environnement. Les co-chercheurs, les collaborateurs et les partenaires apportent au projet un haut degré d’expertise et d’expérience dans un éventail de disciplines universitaires, de perspectives politiques et de formations sectorielles (nationales et internationales). Parmi les partenaires, on retrouve des ministères des gouvernements fédéral et provinciaux, des entreprises, des associations sectorielles, des ONG et des d’éminents établissements de recherche internationaux. Grâce à leur vaste expérience en ce qui a trait aux problématiques et aux enjeux de la croissance verte, au Canada et à l’échelle mondiale, ils forment un groupe consultatif clé. De plus, chacun d’entre eux saura recevoir et transmettre le savoir nécessaire à une évolution importante des politiques.

Les subventions de partenariat du CRSH permettent l’établissement de partenariats entre les chercheurs universitaires, les entreprises et d’autres partenaires afin d’approfondir les connaissances sur d’importantes questions d’ordre intellectuel, social, économique et culturel. Grâce à la coopération et au partage du leadership intellectuel, ces subventions permettent aux partenaires d’innover, de renforcer la capacité des établissements et de rendre les connaissances en recherche accessibles. Les subventions de partenariat peuvent également servir à établir des chaires de partenariat et des centres de recherche.

Félicitations au professeur Elgie et à tous ses co-chercheurs et collaborateurs pour cet accomplissement à la fois impressionnant et significatif.

Haut de page