Le professeur Steven Hoffman : un exemple de recherche en action

Publié le jeudi 18 mai 2017

Depuis la déposition du projet de loi du gouvernement fédéral visant à légaliser la marijuana, le professeur de common law Steven Hoffman n’a cessé de partager son expertise sur le sujet avec de nombreux médias et représentants du gouvernement. Le professeur Hoffman est un exemple remarquable de recherche en action à l’Université d’Ottawa.

Le mois dernier, des étudiants de la Clinique en droit de la santé mondiale de la Faculté de droit, sous la supervision du professeur Hoffman, ont publié un rapport inédit sur la légalisation du cannabis au Canada dans lequel ils soulèvent les obstacles juridiques internationaux auxquels sera confronté le gouvernement dans ses démarches de réglementation de la substance, en plus de proposer des solutions novatrices. Comme l'expliquent les auteurs du rapport, les obligations juridiques actuelles du Canada à l’échelle internationale ne sont pas compatibles avec son projet de légalisation et de réglementation de la consommation et de la possession du cannabis à des fins non médicales. Les étudiants, accompagnés du professeur Hoffman, ont présenté le rapport aux avocats des Affaires mondiales Canada à la fin du mois d’avril.

Le professeur Hoffman a récemment rencontré la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, afin de lui expliquer comment le Canada peut respecter ses obligations juridiques internationales sans violer les traités de contrôle des drogues de l’ONU. Il aura également bientôt un entretien à ce même propos avec la ministre des Affaires étrangères.

La consommation de marijuana est un sujet qui a été abordé à maintes reprises dans les nouvelles depuis le dépôt du projet de loi par le gouvernement. Le professeur Hoffman a d’ailleurs beaucoup été sollicité pour commenter l’actualité :  

  • Il a expliqué comment les priorités politiques du Canada vont à l’encontre de ses obligations juridiques internationales dans un article publié sur le site ipolitics.ca;
  • Il s’est penché sur le fait que la légalisation du cannabis augmente les possibilités que la substance se retrouve dans les mains des enfants lors d’une entrevue réalisée avec la Presse canadienne;
  • Il a parlé des dommages collatéraux liés à la légalisation de la marijuana dans une lettre d’opinion parue dans le Globe and Mail.

Restez à l’affût des futures interventions du professeur Hoffman à propos du cannabis, sujet qui se trouve désormais au cœur de nombreux débats.

Haut de page