L’étudiante au doctorat Ghazaleh Jerban explore les formes féminines de l’innovation technologique et remporte la première Bourse de recherche Ingenium-Université d’Ottawa

Publié le lundi 14 mai 2018

L’étudiante au doctorat Ghazaleh Jerban de la Faculté de droit a gagné la première Bourse de recherche Ingenium-Université d’Ottawa sur le genre, les sciences et la technologie pour son travail centré sur l’incidence du genre dans le droit de la propriété intellectuelle.

Le travail de Mme Jerban porte en particulier sur des domaines dans lesquels le genre et le droit des brevets s’entrecroisent. L’un de ces domaines traite de la protection des formes féminines d’innovation dans le cadre du droit des brevets. Les systèmes de brevet sont tout d’abord conçus pour encourager et stimuler l’innovation. Toutefois, du point de vue de l’histoire, les formes d’innovations n’ont pas toutes été jugées suffisamment valables pour mériter d’être promues. La recherche de Mme Jerban étudiera la question de la protection des formes féminines d’innovation comme que le tricot, la confection de vêtement ou la cuisine, dans le cadre du droit des brevets. Elle fera valoir qu’historiquement, la technologie a été définie de façon à ce que seules les activités masculines soient incluses ; les activités traditionnellement accomplies par les femmes, comme le tricot, ne répondent donc pas à la définition de la technologie, malgré la nécessité d’un haut degré de dextérité et de calcul. Mme Jerban est supervisée par la professeure de common law Elizabeth Judge.

Créée grâce à un partenariat entre Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada et l’Université d’Ottawa, la Bourse de recherche Ingenium-Université d’Ottawa procure une excellente occasion pour les étudiants diplômés de participer à des projets d’histoire publique ayant trait au genre, aux sciences et à la technologie. La bourse de recherche crée un emploi dans un musée national et permet aux étudiants d’acquérir une précieuse expérience dans les domaines du patrimoine et de la conservation, et de bénéficier d’un accès exceptionnel à une collection qui contribuera aux recherches du boursier.

Mme Jerban tirera profit de l’accès à la collection Ingenium entreposée et à la base de données répertoriant les contributions des femmes à la technologie et à l’innovation. Elle pourra ainsi examiner les documents dans des catégories telles que « travail textile ». Elle effectuera son stage entre septembre et décembre 2018.

Félicitations à Mme Jerban d’avoir obtenu cette belle occasion !

Haut de page