L’équipe de l’Université d’Ottawa se retrouve en quart de finale à l’issue du Concours international de plaidoirie en droit criminel 2017

Publié le lundi 5 juin 2017

Bannière uOttawa Concours international de plaidoirie en droit criminel 2017

Peut-on qualifier le massacre de groupes de troisième genre de crime de génocide ? Devrait-on poursuivre d’anciens enfants soldats lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans pour les crimes qu’ils ont commis alors qu’ils étaient mineurs ? Ce sont là quelques-unes des graves questions que l’équipe de l’Université d’Ottawa a dû traiter lors du Concours international de plaidoirie en droit criminel 2017.

 

L’équipe, composée de Marilynn Rubayika (Programme  national – 4e année), Patrick Therrien (2année), Maria Ilie-Draga (3e année) (dans la photo ci-dessous : Timothy Radcliffe (entraîneur), Joseph Fiorino (3e année)) s’est mesurée à quelque 64 équipes en provenance d’une quarantaine de pays lors du tournoi international qui s’est tenu à La Haye (Pays-Bas) du 14 au 19 mai 2017.

 

C’était la première participation de l’Université d’Ottawa à ce concours de plaidoirie, après s’être qualifiée comme l’une des deux équipes canadiennes dans le tournoi des Amériques, qui a eu lieu à la Pace University (New York) en mars. L’équipe a plaidé pendant les six rondes préliminaires devant des juges venus du monde entier, obtenant ainsi la 26e place, ce qui lui a permis de se qualifier pour les épreuves en quart de finale.

 

L’équipe tient à remercier son entraîneur, Tim Radcliffe, ainsi que les étudiants, professeurs, avocats de la pratique et amis qui ont généreusement donné de leur temps, à titre bénévole, pour assumer les rôles de réviseurs et de juges invités. Leur rétroaction a largement contribué à la réussite de l’équipe à ce concours.

 

Équipe uOttawa Concours international de plaidoirie en droit criminel 2017 - photo de l'équipe à la Pace University

Équipe uOttawa : tournoi des Amériques à la Pace University.

 

Haut de page