L’équipe de l’Université d’Ottawa offre une performance exceptionnelle au Concours de négociation internationale

Publié le lundi 17 juillet 2017

Bannière Web d'Emily Kostandoff et Raya Sidhu

La Faculté de droit a le plaisir d’annoncer que l’équipe de négociation de l’Université d’Ottawa s’est classée au deuxième rang à l’issue du Concours de négociation internationale de 2017 (INC) qui a eu lieu du 26 juin au 1er juillet 2017 à Oslo, en Norvège.

Le Concours de négociation internationale est le concours de plaidoirie le plus ancien et réputé qui soit axé sur la négociation juridique internationale à l’intention des étudiants en droit. Les membres de l’équipe, Emily Kostandoff et Raya Sidhu, ont raflé la première place lors du concours de négociation annuel canadien national, après s’être opposés à 32 équipes en provenance de 27 pays lors de ce concours d’une durée de six jours. Chaque équipe a pris part à quatre rondes de négociations, et le classement final se fondait sur les résultats cumulatifs obtenus pour l’ensemble des rondes. Grâce à leur excellente performance générale, Raya et Emily ont gagné la deuxième place.

Raya and Emily ont reçu des commentaires positifs de la part des juges à l’issue de chacune des épreuves du concours. Après la deuxième ronde contre la Corée du Sud, l’équipe a reçu des félicitations pour sa capacité à maîtriser rapidement le rythme et l’échéancier de la négociation. Après la troisième ronde, une négociation multipartite contre les équipes d’Allemagne, de Nouvelle-Zélande et de Suisse, un juge a fait observer que l’équipe était parvenue au meilleur résultat possible pour son client fictif.

Après avoir insisté sur l’importance de la communication non verbale, un juge a félicité Emily pour avoir fait preuve du meilleur langage corporel jamais observé lors d’un concours de plaidoirie. Quant à Raya, on l’a félicitée pour son aptitude à recourir aux principes juridiques pour étayer la position de l’équipe. Lors de chacune des rondes, les juges ont formulé des observations à propos de l’excellent travail d’équipe d’Emily et de Raya.

« Nous n’aurions jamais pu prendre part à cette expérience enrichissante sans le généreux appui de Dentons Ottawa et de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, affirment E. Kostandoff et R. Sidhu. Nos entraîneurs, Sean Del Giallo et Fraser Mackinnon Blair, avocats du cabinet Dentons Ottawa, nous ont extrêmement bien préparées tant aux épreuves nationales qu’internationales, et nous leur sommes infiniment reconnaissantes pour les heures innombrables qu’ils nous ont consacrées, ce qui nous a permis d’atteindre cette réussite. »

 

Photo d'Emily Kostandoff et Raya Sidhu

Raya Sidhu (gauche) et Emily Kostandoff à l’extérieur du Centre Nobel de la Paix à Oslo, en Norvège.

 

Emily et Raya, qui ont toutes deux obtenu leur diplôme en droit à la Faculté de droit ce printemps, pourront miser sur cette expérience à la veille de se lancer dans leurs carrières juridiques respectives. Elles envisagent également de cultiver les relations qu’elles ont établies pendant leur séjour en Norvège.

« Le CNI nous a fourni une excellente occasion, non seulement de peaufiner nos compétences en matière de négociation, mais également de rencontrer d’autres étudiants en droit du monde entier. D’ailleurs, nous avons bien l’intention de garder le contact avec nos nouveaux amis et d’aller un jour leur rendre visite dans leurs pays d’origine ! »

Félicitations à Raya et Emily pour leur performance !

 

Les participants du Concours de négociation internationale 2017

Les participants du CNI 2017 à la fin d’une journée de cours de maître au sujet des négociations interculturelles.

 

Haut de page