Bourse de recherche en justice environnementale 2017-2018

Publié le mardi 31 octobre 2017

Photo de Danielle Gallant et le logo de la recherche en justice environnementale.

Cette année, la récipiendaire de la Bourse de recherche en justice environnementale est Danielle Gallant, candidate à la maîtrise en droit à l’Université d’Ottawa. Danielle travaillera sur le cas d’étude de la justice climatique.

 

Elle poursuit actuellement une maîtrise (LL.M.) avec concentration en droit de l’environnement et du développement durable, après avoir obtenu ses diplômes avec mention très bien des programmes de Droit civil et de Développement international et mondialisation. De plus, elle est membre du Barreau du Québec et a effectué son stage en droit au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, ce qui l’a confortée dans sa passion pour les questions humanitaires. Elle a aussi exploré le droit et la gouvernance en matière environnementale aux niveaux provincial, national et international au cours de ses études multidisciplinaires à Ottawa ainsi que lors d’un échange à l’Université VU Amsterdam.

 

C’est avec ces intérêts complémentaires à l'esprit que Danielle axera sa recherche sur l'efficacité du système des droits de la personne pour atteindre la justice climatique, sous la supervision de la professeure Nathalie Chalifour de la Faculté de droit. Elle collabore également aux Cliniques de droit de l’environnement et sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, et peaufine ses connaissances et ses habiletés juridiques afin de les appliquer dans le cadre de ces domaines fascinants à la fin de ses études supérieures.

Haut de page