L’histoire de la common law à l’Université d'Ottawa

 Retrouvailles : l’histoire de la common law à l’Université d'Ottawa

Voici Retrouvailles : l’histoire de la common law à l’Université d'Ottawa. Le document retrace le parcours emprunté par ses sept doyens et l’évolution de ses deux programmes uniques : le Programme national et le Programme de common law en français.

Fruit de centaines d’heures de recherche d’archives, de douzaines d’entrevues avec les anciens et les anciennes, le corps professoral et le personnel de soutien, Retrouvailles tente de relater les faits marquants d’une Section où, dans les premières années de son existence, l’admission y était facile, mais l’obtention du diplôme beaucoup plus difficile.

En plus des normes comportementales, des examens sans livres et des locaux inadéquats, l’historique aborde l’expérience des premières femmes étudiantes submergées dans un environnement masculin, les efforts des groupes minoritaires en vue de leur quête vers l’équité, de même que les changements de programmes.

Les étudiants et les étudiantes ont besogné fort pour obtenir leur diplôme. Mais ils ont pu se divertir grâce aux activités extracurriculaires, aux sports collégiaux, aux déjeuners-conférences avec des orateurs aussi prestigieux que le très honorable John Diefenbaker et le bal de droit. Certaines initiatives étudiantes, comme la Clinique juridique communautaire, existent encore aujourd’hui; d’autres comme la Law House, une résidence étudiante où se tenait plusieurs activités, ont disparu du paysage facultaire.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à lire Retrouvailles!

Haut de page